D’Jazz dans la ville

Présentée sur 4 sites emblématiques, la programmation de D’Jazz dans la ville donne chaque année un coup de projecteur sur des formations en vue de la scène nationale et internationale. Les musiciens régionaux ne sont pas oubliés pour autant. Embrassant une histoire stylistique riche, la manifestation est l’occasion d’écouter et d’apprécier pendant une soirée le jazz dans une large diversité esthétique.

Les amateurs de musique africaine et d’afrobeat, en particulier, se rendront place des Cordeliers pour y apprécier 2 hommages à Fela Kuti et Manu Dibango par des étudiants du Conservatoire de Dijon et des écoles de musique de Quetigny et de Longvic.

Les fans de répertoire Nouvelle-Orléans et swing feront la part belle à une « Battle » amicale entre Les Sourdines à L’huile et les Jazzopen, place de la Sainte-Chapelle transformée pour la circonstance en dancing zone par des associations de danseurs et de danseuses

Les tenants d’une ligne « émergence » donneront l’avantage, cour de Flore, à 2 talentueuses découvertes, Petit Géant et le Hugo Diaz Quartet.

Enfin, dans le cadre du Printemps de l’Europe, la cour de Bar accueillera 2 quartet invitant à tous les possibles comme le font le trio franco-allemand d’Antoine Spranger avec Ludovic Ernault ou encore L’Auguste Quartet, l’une des formations des plus actives du Québec.

Revenir en haut de page