Handicap

L’intégration du public porteur d’un handicap et l’accessibilité des bâtiments de ses équipements constituent une préoccupation de la municipalité. La Ville de Dijon propose chaque année un ensemble d’événements accessibles à ces publics, organisés par les différents établissements culturels et lors des manifestations qu’elle pilote. Ainsi chaque établissement dispose d’outils de médiation et propose des séances et/ou des temps de restitution adaptés. Par ailleurs, les équipes se tiennent disponibles afin de réfléchir et concevoir des actions en concertation, qui puissent répondre à des demandes spécifiques.

Enfance-petite enfance

Que l’on soit fille, garçon, malvoyant, malentendant, dyslexique ou surdoué, les accueils de loisirs, les structures petite enfance ou les écoles ouvrent leurs portes pour donner les mêmes chances à tous.

Si l’Éducation nationale est chargée de la bonne intégration de tous les enfants pendant le temps scolaire, la ville de Dijon, en tant qu’organisatrice du temps périscolaire, extrascolaire et de la restauration, prend en charge les enfants en situation de handicap dès le plus jeune âge. Ses structures sont accessibles à tous et le personnel est en mesure de s’adapter à chaque situation. La ville met en place des réunions d’information à destination des familles, propose des jeux pour sensibiliser les enfants à la différence et forme son personnel pour qu’il soit en mesure d’intégrer tous les enfants. L’interaction avec les familles et les autres acteurs de la chaîne éducative est l’une des garanties d’une adaptation réussie.

Dans les multi-accueils

Pour que les petits Dijonnais âgés de trois ans et moins, sans exception, puissent accéder aux structures de la ville de la même façon, tous les multi-accueils sont en capacité de prendre en charge des enfants porteurs de handicap. Une détection de chaque trouble dès le plus jeune âge permet d’adopter la meilleure organisation possible. Encadrés par un personnel formé et bienveillant, les enfants évoluent ensemble dans des rythmes adaptés, entre temps de repas et de jeux.

En amont de leur entrée au multi-accueil, les parents sont reçus par le médecin de la structure afin d’établir un protocole d’accueil individualisé (PAI) et de prendre en compte les besoins et spécificités de chacun, notamment les visites d’un professionnel de santé. Pour être accompagnés au mieux, les enfants sont répartis dans les sections correspondant à leur développement alors que les autres rejoignent la section adaptée à leur âge.

Les enfants porteurs de handicap participent à l’ensemble des activités proposées à leur rythme. Si on ne parle pas officiellement de « référent », c’est la même personne qui s’occupe d’eux tout au long de la journée pour garantir la continuité des soins, suivre leurs habitudes de vie et faciliter l’information auprès des parents. Les déjeuners et les goûters sont partagés par tous au même moment. Les plus fragiles bénéficient néanmoins d’un espace légèrement à l’écart pour leur garantir le calme et la sécurité nécessaires.

Les professionnels des établissements d’accueil de la Petite enfance peuvent s’appuyer pour les questions de prise en charge du handicap, sur une référente « santé et accueil inclusif », qui a aussi un rôle de prévention très important : elle écoute les équipes sur le terrain, pour être en mesure de détecter des troubles du développement et, lorsque le handicap est connu, elle veille à l’inclusion des enfants.

À l’école

À l’école maternelle ou élémentaire, les familles dijonnaises ayant un enfant en situation de handicap peuvent s’appuyer sur des dispositifs pour faciliter l’apprentissage de leur enfant. Les réponses sont adaptées aux différents handicaps et les moyens de sensibilisation sont mis en œuvre en fonction de l’âge du public concerné.

Les classes Ulis, destinées à accueillir des enfants en situation de handicap, dépendent de l’Éducation nationale tandis que les classes externalisées relèvent des Instituts médico-sociaux.

Dijon accueille environ 150 élèves dans les Ulis des écoles élémentaires de la ville.

Bon à savoir : un ascenseur a été installé en 2023 à l’école Buffon pour accueillir des élèves à mobilité réduite.

Sport et culture pour tous

Dijon sport handicap

La ville de Dijon s’engage à promouvoir le sport pour tous, et le public en situation de handicap fait l’objet d’une attention particulière.

Pour cela, en association avec l’Office Municipal du sport nous renseignons et informons les usagers sur les différentes associations sportives ou clubs proposant des activités para sports.

La ville organise également, en partenariat avec ces associations, des stages sportifs pendant les vacances scolaires.

Pour tous renseignements concernant le sport et le handicap : dijonsporthandicap@ville-dijon.fr

Une aide pour le sport

La ville de Dijon aide des adolescents, séniors ou personnes en situation de handicap à payer leur inscription dans un club sportif. Une action concrète pour favoriser l’accès de toutes et de tous à l’activité physique.

Depuis la création de cette aide en 2009, l’engagement de la ville aux côtés des familles pour le paiement des frais d’inscription dans les clubs sportifs n’a cessé de croître. L’aide concerne, année après année, des publics de plus en plus variés. Initialement destinée aux enfants scolarisés en primaire, l’aide a été étendue à tous les mineurs en 2020, puis aux personnes âgées de plus de 60 ans et enfin aux personnes en situation de handicap sans distinction d’âge. Quel que soit le public, il reste soumis à des conditions de revenus.

À la bibliothèque

Du matériel spécifique avec une aide à la prise en main des appareils de lecture et des collections adaptées et empruntables sont mis à disposition des usagers dans les bibliothèques de la ville de Dijon :

  • télé-agrandisseur, machine à lire à synthèse vocale
  • scanner, machine à lire à synthèse vocale
  • poste informatique avec accès internet adapté aux personnes déficientes visuelles
  • lecteur Victor de livres sonores
  • loupe électronique
  • des livres et une revue en gros caractères
  • des livres sonores MP3
  • des films en audio-description
  • des albums tactiles en braille

Bon à savoir : 4 automates de prêts sur pied adaptable en hauteur, ont été installés à la bibliothèque Colette et 10 livres sonores «Daisy» sont disponibles dans l’espace « Lire autrement » à la bibliothèque Port du Canal.

Portage de livres à domicile

Tous les premiers jeudis du mois, des bibliothécaires se rendent jusqu’au domicile des usagers ne pouvant pas se déplacer, afin de leur apporter des livres, magazines, CD, DVD ou des livres sonores.

Les inscriptions au portage à domicile, gratuit pour les habitants de la ville, peuvent se faire par téléphone auprès des bibliothèques Colette, Champollion, Fontaine d’Ouche, Maladière, Mansart ou Port du canal. En amont, il est nécessaire de remplir un questionnaire pour connaître les préférences littéraires ou musicales des usagers. Une fois sur place, les bibliothécaires prennent le temps de discuter des lectures, conseiller les bénéficiaires du service, et aussi expliquer comment utiliser des documents à technologie ajoutée comme des liseuses et des lecteurs audio, à disposition des personnes déficientes visuelles.

https://bm.dijon.fr/accessibilite.aspx

Au musée des Beaux-Arts

L’application numérique de visite Nomade permet d’accéder aux collections du musée des Beaux-Arts sans se déplacer, il s’agit d’une présentation des œuvres majeures du musée grâce à des contenus adaptés à chacun.

Le Musée des Beaux Arts propose régulièrement des visites thématiques « Les yeux fermés », ce sont des séances audiodescriptives pour non-voyants (et personnes voyantes tentées par l’expérience) qui leur permettent de découvrir des œuvres du musée.

musees.dijon.fr/

À l’Opéra de Dijon

Des dispositifs d’accompagnement sont proposés gratuitement aux personnes en situation de handicap. Pour en bénéficier, il est nécessaire de le signaler lors de la réservation des places.

La salle de l’Auditorium est accessible aux spectateurs à mobilité réduite et dispose de 20 places réservées aux fauteuils roulants. Un accompagnement spécifique peut être proposé.

Une boucle magnétique est disponible sur simple demande et permet une amplification sonore des spectacles pour les personnes appareillées.

Un service d’audiodescription est proposé gratuitement sur certaine représentation.

opera-dijon.fr/fr/venir-a-l-opera/accessibilite/

Au Conservatoire

Le Conservatoire à rayonnement régional de Dijon a renforcé ses actions auprès des publics différents visant à les sensibiliser à l’expression artistique et corporelle par la musique et la danse.

Des interventions éducatives sur le temps scolaire, en partenariat avec l’Éducation Nationale

Des ateliers de pratique adaptés à la musique sont proposés dans les classes ULIS, dans les IME Sainte-Anne et Bel Air, dans le service pédo-psychiatrie de l’hôpital Valmy et au collège Dorgelès.

Les ateliers Pluriel

Ouvert depuis 2021 au sein du Conservatoire, un atelier d’enseignement et de pratique musicale accueille des enfants de 6 à 10 ans présentant des troubles de l’apprentissage ou du comportement. Visant tout à la fois l’épanouissement, la mise en confiance et la progression individuelle de l’enfant, cet atelier se veut un temps où le plaisir de faire de la musique devient essentiel.

À la Cité de la gastronomie et du vin

À la Cité internationale de la gastronomie et du vin, les personnes en situation de handicap visuel, auditif ou mental peuvent visiter l’ensemble des expositions présentant le Repas gastronomique des Français.

L’objectif étant de permettre aux personnes ayant une déficience visuelle, auditive ou mentale de visiter l’ensemble des expositions présentant le Repas gastronomique des Français, inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Une riche palette d’outils

Chaque dispositif, proposé gratuitement, est adapté aux besoins spécifiques des visiteurs et de leur handicap : « les médias des expositions sont sous-titrés en français, des visites vidéo en langue des signes française sont téléchargeables sur smartphone, des kits tactiles associés à des visites audiodécrites sont disponibles à l’accueil de la Cité, tout comme des livrets rédigés en français Facile à lire et à comprendre (Falc) et agrémentés de photos.

Tests en conditions réelles

Les kits tactiles présentés au public prennent des formes différentes pour chaque exposition et comprennent des maquettes, des ustensiles de pâtisserie, des pots et des fioles pour s’imprégner des odeurs de spécialités culinaires du territoire, afin de faciliter la découverte des non-voyants aux côtés de leurs accompagnants. Ces kits ont été testés en amont par des adhérents de l’association dijonnaise « Les yeux en promenade » dont le but est d’accompagner les personnes déficientes visuelles lors de leurs activités de loisirs.

Au 1204, centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine

Au 1204, centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine, situé à la Cité internationale de la gastronomie et du vin, les connaissances sur l’histoire et le patrimoine local se transmettent sous différentes formes, adaptées à la diversité du public accueilli : kits tactiles, visites en audiodescription, vidéos en Langue des signes française (LSF) ou bien encore livrets de visite en Facile à lire et à comprendre (Falc). Tout comme l’Opéra, La Vapeur, le Consortium , le Pôle culturel de la Cité ou encore les musées, le 1204 propose également des visites guidées dédiées et adaptées aux spécificités de chaque handicap, comme les déficiences auditives, visuelles et mentales. Ces visites favorisent les échanges et la transmission des connaissances.

Des dispositifs pour tous les temps

Plan neige

Dijon métropole assure le déneigement de l’ensemble des voies métropolitaines. Le plan neige est activé de la mi-novembre à la mi-mars afin d’assurer la viabilité hivernale des voies publiques. Chaque propriétaire ou locataire est tenu de dégager la neige et d’éliminer le verglas devant sa propriété afin d’assurer aux piétons une circulation sans danger, conformément à un arrêté municipal.

Le CCAS de la ville de Dijon met en place un dispositif d’aide et de déneigement dédié aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap afin que celles-ci puissent se sentir en sécurité devant leur domicile et être en règle vis-à-vis de l’obligation de déneigement de leur trottoir.
Cellule déneigement : 0800213000 – cellule.deneigement@ccas-dijon.fr

Registre canicule

Près de 360 Dijonnais isolés âgés de plus de 65 ans ou en situation de handicap sont inscrits sur le registre nominatif communal dit « registre canicule ».

La cellule canicule de la ville de Dijon, composée d’une douzaine d’agents qui se relaie 7j /7, s’assure du bien-être des personnes inscrites et vérifie que toutes les précautions sont prises pour lutter contre la chaleur. Des visites à domicile sont assurées si elle ne répond pas.
Registre canicule : 03 80 44 81 19 – cellule.canicule@ccas-dijon.fr

La Commission communale pour l’accessibilité aux personnes handicapées

Chaque année, la commission communale se réunit et dresse le bilan des actions de l’année en matière d’accessibilité et présente les projets futurs. Tous les domaines de l’action municipale y sont abordés.

Réunissant associations et élus autour du pôle handicap, dans un esprit collaboratif cultivé par un partenariat étroit, cette commission a pour mission de travailler sur l’accessibilité de la ville aux personnes handicapées, en coordination avec la commission intercommunale pour l’accessibilité instituée par Dijon métropole.

Jouons de nos différences

La Ligue de l’enseignement organise chaque année une journée festive au parc de la Colombière de Dijon, qui réunit des publics variés autour d’activités ludiques et accessibles, et de sensibiliser les participants aux différents types de handicaps sur le thème fédérateur de la culture, du sport et des loisirs…

Des mises en situation autour de jeux permettent aux participants d’appréhender les difficultés rencontrées au quotidien par les personnes en situation de handicap, l’objectif étant de permettre à tous de partager les mêmes activités et de s’enrichir à travers l’expérimentation.

Revenir en haut de page