Citoyens et curieux, les coulisses des grands équipements de la métropole

Pour répondre à l’attente que vous avez exprimée lors des réunions publiques d’élaboration du Projet métropolitain 2022-2030, François Rebsamen, maire de Dijon et président de Dijon métropole, vous invite à une série de visites pour vous raconter comment Dijon métropole agit à vos côtés pour vous offrir une haute qualité de services publics, quelle que soit la taille de la commune dans laquelle vous résidez.

Balade au cœur du renouveau du vignoble métropolitain
Domaine viticole plateau de la Cras, Plombières-lès-Dijon

Le samedi 8 juin 2024 de 9h à 14h – Sur inscription

  • 3 séances d’initiation à la marche nordique à 9H30, 10h30 et 11h30
  • 2 balade commentée « Biodiversité » par le service médiation du Jardin de l’Arquebuse à 9h15 et 11h30
  • 7 créneaux pour effectuer un des deux parcours matérialisé par le Club Alpin Français (5km et 10km) de manière libre

Pour vous inscrire : Citoyens & Curieux- visite #10 (weezevent.com)

Balade et renaissance du vignoble métropolitain

A cheval sur les communes de Dijon, Plombières-lès-Dijon et Corcelles-les-Monts, le plateau de la Cras, perché à 400 mètres d’altitude, est un formidable réservoir de paysages et de biodiversité. C’est aussi un terrain facile et agréable pour des randonnées qui permettent de longer ou d’apercevoir les nombreuses parcelles de vignes (quelque 30 ha) qui ont été plantées ces 10 dernières années dans le cadre du programme de renaissance du vignoble métropolitain.

C’est compliqué à imaginer mais, jusqu’à ce que l’urbanisation et la crise du phylloxéra repoussent les vignes hors la ville dès 1850, on cultivait le raisin aux quatre coins de Dijon. Son architecture en garde la trace : le cellier de Clairvaux, l’ancienne échansonnerie du palais, l’église Saint-Philibert qui fut celle des vignerons de Dijon… Autant de témoignages d’une puissante histoire de moines, de ducs et de négoces à laquelle Dijon métropole a donné un nouvel avenir en créant les conditions de la renaissance d’une partie de son vignoble « disparu ».

Plus au nord de la Côte de Nuits, la côte dijonnaise répond en effet aux enjeux liés au réchauffement climatique et offre de belles opportunités, orchestrées par la Métropole qui rachète des terres historiquement classées en Bourgogne AOC avec les précieux conseils de la Chambre d’agriculture et des viticulteurs partenaires, rassemblés au sein de l’Association des Vignerons du Bourgogne Dijon (AVBD).

Le rachat par la collectivité en 2013 des 150 ha du plateau de la Cras, dont les 8 ha du domaine viticole du même nom, confié à Marc Soyard, a constitué l’acte véritablement fondateur de cette politique de reconquête qui vise à limiter l’étalement urbain. Depuis, ce sont près de 50 ha de vignes qui ont ainsi été plantés, sur Dijon (secteurs Rente Giron et Valendons), Corcelles-les-Monts, Plombières-les-Dijon, Daix et Talant.

Mais c’est bien le plateau de la Cras qui sera mis à l’honneur ce samedi 8 juin, à travers une grande matinée de balades libres ou thématiques à l’issue desquelles des dégustations de ces nouveaux crus, en présence des vignerons, seront proposées en guise de « réconfort » après l’effort et de « verre de l’amitié » :

  • Deux parcours – 5 km ou 10 km, avec départ commun depuis le domaine de La Cras – proposés et balisés par le Club Alpin Français qui assurera également sur place 3 séances d’initiation à la marche nordique à 9H30, 10h30 et 11h30 (places limitées, sur inscription uniquement).
  • Autre façon originale de découvrir ou redécouvrir le plateau de La Cras : une balade commentée « Biodiversité » par le service médiation du Jardin de l’Arquebuse (2 séances d’une durée 2 heures, départs à 9h15 et 11h30).

Revenir en haut de page