Le programme du Mois de l’égalité 2024

Promouvoir une culture de l’égalité est essentiel pour les générations futures, et particulièrement pour les jeunes garçons, pour que l’égalité ne reste pas une affaire de femmes mais une volonté de toutes et tous. Pour la 3e année consécutive, la ville de Dijon organise ainsi le Mois de l’Égalité autour du 8 mars, Journée internationale des droits des femmes et du 21 mars, Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale. L’ensemble des partenaires associatifs et institutionnels se mobilisent en faveur de l’égalité et du respect à Dijon.

Événements gratuits – Ouverts à toutes et à tous.

D’autres événements proposés par le Collectif Droits des Femmes 21, la LICRA Dijon, le Réseau Non, le Réseau sourds et santé et Solidarité Femme 21 :

Exposition photographique de Michel Petit, ‘De l’enfermement… à la liberté‘ • du 28 février au 29 mars

à la Maison d’éducation populaire Baudelaire

Ce travail photographique vise à évoquer les conséquences des violences sexistes et sexuelles faites aux femmes, à travers des portraits de survivantes. Michel Petit a souhaité également suggérer des solutions possibles pour retrouver un équilibre, l’espoir et la joie de vivre… Pour sortir de ces traumatismes, il est difficile de faire l’économie de la révélation, de porter plainte, et d’engager un travail thérapeutique, pour retrouver un équilibre et vivre des relations satisfaisantes. 

La thérapie permet aux survivantes de trouver le soulagement des symptômes issus des violences, puis de modifier les sentiments liés aux souvenirs du traumatisme, afin que les flashbacks perdent de leur importance, et elle permet aussi de développer une vision positive et saine de l’avenir. D’après le photographe, « Le chemin vers la « guérison » passe aussi souvent par l’engagement d’une action en justice dont il faudra gérer l’incidence sur la personne, par le soutien et l’accompagnement sur la durée… jusqu’à retrouver une forme de liberté »…

— Solidarité femmes 21 • le 8 mars

A l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, le 8 mars prochain, Chez mes Sœurs s’allie à l’association Solidarité Femmes 21 qui lutte contre la violence faite aux femmes.

Pour se faire, Chez mes sœurs propose une box à 22€ (1 mix de 10 mignardises sucrées et 2 shots de jus frais). 5€ seront reversés à l’association

— Solidarité femmes 21 • les 8 et 16 mars

À l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, nous vous proposons une session photo de 15 minutes, dans le décor de la Bohème dijonnaise, 31 Rue des Monts de Vigne à Dijon. Votre portrait sera retouché au format numérique.

Participation libre (minimum 40 €) à déposer le jour J. Toutes les recettes seront reversées à l’association.

Réservation obligatoire auprès de la photographe Amandine Dirand : contact@amandine-dirand.com / 06 13 08 84 19

Comment commander ? 
> Sur pré commande UNIQUEMENT du 19.02.24 au 05.03.24
>  https://lnkd.in/eJwDsV_C > Onglet CLICK & COLLECT > Puis Box sucrée 08.03.2024 > Ajouter le nombre de Box que vous souhaitez > Sélectionner UNIQUEMENT la date de retrait du 08.03.2024 > Choisir la boutique de retrait de votre choix  > Régler la commande en ligne

Collectif Droits des Femmes 21 • le 9 mars, de 10h à 13h

Dans le cadre de  la Journée Internationale des Droits des Femmes du 8 mars et du Mois de l’Egalité de la Ville de Dijon, le Collectif Droits des Femmes 21 invite à un rassemblement, Place François Rude à Dijon.

Pour échanger avec les associations et les personnes membres du Collectif, vous informer sur leur engagement et leurs actions en direction des jeunes et des adultes : collectifddf@yahoo.fr  – 06 87 04 17 96
Permanences les 1er et 3ème mercredis du mois, à la Maison des Associations de  Dijon, bureau 320

Movie nightSoirée débats échange Cours métrages présentés par Uniscité et la LDH • Lundi 18 mars à 19h

 Au « Un Singe en hiver »  3 rue François Robert à Dijon (vers rue de l’Arquebuse)

Uniscité, Alphaléo (Léo Lagrange) et la LDH (Ligue des droits de l’Homme) organisent, à l’occasion du mois de l’égalité une soirée cinéma-débat.  Les jeunes volontaires cinéma et citoyenneté ont l’expérience des ciné-débats et vont pouvoir s’essayer à une soirée sur les thèmes des luttes LGBTQIA + et sur l’accueil et les parcours migratoires. Les bénévoles de la LDH ont une expertise sur ces sujets là et vont pouvoir présenter leur point de vue et leurs expériences au cours de cette soirée qui sera riche en partage

Alphaléo Dijon apportera la touche éduc pop à travers les méthodes de présentation.. Nos trois publics n’ont pas souvent l’occasion de se rencontrer et de se côtoyer. Cette soirée l’occasion de discuter ensemble de comment lutter pour un monde plus équitable et comment se défaire des discriminations au travers d’œuvres cinématographiques.

Thème 1 : LGBTQIA+
              I love hooligan 12′
              Enza 7′
              Je ne suis pas 4′

 Thème 2 : Immigration/racisme
             # Boza 17′
             Estate 7’30
             The devil 7’50

— Association APERTO • Mardi 19 mars à 18h

au Théâtre de la Fontaine d’Ouche, 15, place de la Fontaine d’Ouche, dite place André-Gervais
Erratum : Spectacle-débat : La Lettre
Spectacle musical suivi d’un débat portant sur les violences sexistes et sexuelles faites aux enfants. Ce spectacle est adapté au public de plus de 15 ans et sensibilise sur la question de l’inceste.

— ERRATUM : Ciné-débat au cinéma LE DARCY • Jeudi 21 mars à 19h30

Le combat féministe pour le droit à l’avortement
Projection du film « Annie Colère » de Blandine Lenoir suivi d’un débat. Le film raconte l’histoire d’Annie, une ouvrière et mère de deux enfants, qui se retrouve involontairement enceinte. Cette situation la conduit à rencontrer le Mouvement pour la liberté de l’avortement et de la contraception (MLAC).

PAYANT • SANS INSCRIPTION
CENTRE D’INFORMATION SUR LES DROITS DES FEMMES ET DES FAMILLES DE CÔTE-D’OR (CIDFF 21)
PLANNING FAMILIAL DE CÔTE-D’OR

LICRA section de Dijon • le 22 mars, de 18h à 20h45

Dans le cadre de la Semaine d’Education contre le racisme et du Mois de l’Egalité de la ville de Dijon, la LICRA Dijon invite à une soirée-débat, à Sciences Po Campus Dijon, 14 avenue Victor Hugo, Amphithéâtre Danube : ‘Racisme et antisémitisme dans le contexte géopolitique de 2024 : la France, l’Europe, le monde’.

Ouverture par Françoise Tenenbaum, présidente de la Licra Dijon, avec :
Véronique Nahoum-Grappe, anthropologue, Ecole des Hautes études en sciences sociales (EHESS)
Olivier Camy, enseignant chercheur en droit, Université de Bourgogne
Didier Leschi, Directeur de l’Office français à l’immigration et l’intégration (OFII)
Alain David, Collège international de philosophie, Licra.
Inscriptions par SMS : 06 87 04 17 96 ou par mail : licradijon@orange.fr

ERRATUM : la table ronde et l’exposition de Juliette Carle n’ont rien à voir avec l’exposition de Michel Petit, comme le laisserait supposer le programme en pdf.

— Réseau Non, table ronde • 23 mars à 15h et exposition de Juliette Carle « Une sur Trois »

à la Maison d’éducation populaire Baudelaire

Table ronde avec 6 expertes soignantes et féministes autour de thématiques, telles que les violences sexuelles, le psycho-traumatisme, le corps crispé

— Semaine des Ass Matdu 25 au 29 mars

Parce que la mixité des métiers de la Petite Enfance est un enjeu de l’égalité entre les femmes et les hommes, la Direction de la Petite Enfance organise une semaine d’information et d’actions pour mieux faire connaitre le métier d’AssMat, au sein de ses 5 Relais Petite Enfance qui ouvriront leurs portes le 27 mars et proposeront des activités dédiées, ainsi que chez ses partenaires (CAF, PMI, France Travail, CESAM, IRTESS, …) : plus d’infos dans la rubrique Petite Enfance.

— JUMPS • Jeudi 21 mars — REPORTÉ au 15 mai à 19h

au Cellier de Clairvaux • 27, boulevard de la Trémouille
Conférence et dîner de gala : La place des femmes dans le sport olympique
Cette action promeut l’accès des femmes aux Jeux Olympiques et à lutter contre la discrimination dans le sport. La conférence, qui aura lieu avant le dîner, réunit des athlètes olympiques et paralympiques.

Ma détermination à lutter contre toutes les formes de discriminations n’a jamais vacillé. Dans ce domaine, il ne faut rien lâcher et toujours avancer sous peine de reculer. Dès 2009, sous mon impulsion, Dijon a inauguré la première Antenne municipale et associative de lutte contre les discriminations (Amacod), une initiative unique en France. Gérée par le service égalité-diversité de la Ligue de l’Enseignement de Côte-d’Or, cette antenne offre un espace où chaque Dijonnaise et chaque Dijonnais estimant être victime de discrimination peut être entendu et accompagné dans sa démarche et dans le recouvrement de sa dignité.

En 2014, conscient de la lutte contre les discriminations et de la laïcité, j’ai créé le poste d’adjoint dédié à ces valeurs. Puis, en 2018, nous avons obtenu la double labellisation « Diversité et égalité professionnelle femmes-hommes » délivrée par l’Association française de normalisation (Afnor), une reconnaissance que nous avons fièrement renouvelée en 2021, faisant de la ville de Dijon, de sa métropole et de son CCAS les premières collectivités françaises à décrocher ce double label.

En 2020, dans la continuité de notre engagement, j’ai créé le poste d’adjoint à l’égalité femmes-hommes pour renforcer notre lutte contre le sexisme et les violences faites aux femmes. Tout au long de l’année, aux côtés de nos partenaires institutionnels et associatifs, notre équipe municipale se mobilise pour prévenir le sexisme et accompagner les femmes victimes de violences.

Le Mois de l’Égalité est le reflet de cet engagement indéfectible. Nous coordonnons cette manifestation avec les associations et institutions locales, montrant ainsi notre volonté commune de bâtir une société équitable et égalitaire. Cette troisième édition propose un programme de grande qualité avec plus d’une trentaine de rencontres, de débats et d’ateliers. Profitons de ces différents moments pour cultiver le bien vivre-ensemble et l’indispensable fraternité.

François Rebsamen
Revenir en haut de page