Crue de l’Ouche – Demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle

Les intempéries de ce week-end ont provoqué un pic de crue de l’Ouche à un niveau hors du commun. Il a été atteint ce lundi 1er avril 2024 à 3,25 mètres, soit au-delà de la crue de 2001.

Bilan au jeudi 16 avril 2024 :

  • La décrue est aujourd’hui terminée
  • Le parc de la Colombière est réouvert
  • Après une intervention de mise en sécurité, la coulée verte a été rouverte. La réfection du cheminement est effectuée. Des travaux ponctuels se poursuivront sur les barrières et clôtures le long de l’Ouche.
  • Le camping restera fermé pour réparation pour une durée indéterminée.
  • La téléalerte a été utilisée pendant ces inondations, voici le lien donnant accès au formulaire d’inscription à la téléalerte : https://cli.inscription-volontaire.com/dijon/index.php

Mot de François Rebsamen, maire de Dijon

Suite aux inondations survenues du 30 mars au 5 avril 2024, j’avais saisi les services de l’Etat afin d’obtenir la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. Il m’est agréable de vous informer qu’une suite favorable a été donnée à cette requête, par arrêté interministériel du 10 avril 2024 publié au Journal Officiel le 16 avril 2024, déclarant entre autres communes Dijon sinistrée au titre de l’état de catastrophe naturelle « inondation et coulée de boue du 30/03/2024 au 05/04/2024 ».

Les Dijonnaises et Dijonnais ayant subi des dégâts touchant leurs habitations, dus aux inondations durant cette période, sont invités à faire parvenir à leur assureur un état estimatif des pertes, si cela n’a pas encore été fait, afin de bénéficier du régime indemnitaire prévu par la loi du 13 juillet 1982. Une indemnisation par les assureurs n’étant en effet possible que si la commune est reconnue en état de catastrophe naturelle, la ville de Dijon attire l’attention des sinistrés sur le fait qu’ils disposent désormais d’un délai de 30 jours au maximum, après publication de l’arrêté, soit avant le vendredi 17 mai 2024, pour informer leurs assureurs, conformément à l’article L. 125-2 du Code des assurances. »

Dans cette perspective, j’invite les personnes ayant subi des dommages à la suite à cette crue, après déclaration à leur assureur, à en faire également la déclaration : par courrier (en précisant la nature des désordres constatés) : Mairie de Dijon – Direction Règlementation de l’Espace Public – CS 73310 – 21033 Dijon Cedex ou par courriel à l’adresse suivante : risquesmajeurs@ville-dijon.fr.

À savoir 

La Ville de Dijon attire l’attention des sinistrés sur le fait qu’ils disposent d’un délai de 30 jours au maximum, après publication de l’arrêté, pour informer leurs assurances, conformément à l’article L. 125-2 du Code des assurances.

Revenir en haut de page