Groupe Ensemble pour Dijon - Groupe de la droite et du centre

Janvier 2022

À l’aube de l’année 2022, nous vous présentons nos vœux les plus chaleureux.

Premier groupe de l’opposition municipale, nous sommes à votre écoute. N’hésitez jamais à nous contacter. Nous travaillons en équipe pour contrôler l’action de la municipalité de gauche, critiquer ce qui doit l’être, faire des propositions, défendre une autre vision de Dijon et de sa métropole. Nous portons une attention particulière aux plus petits. F. Rebsamen restera comme le Maire qui a fermé des écoles : fermeture de l’école Baudelaire en 2015, fermeture des Hauts-de-Montchapet en 2018 et, aujourd’hui, regrettable volonté de fermeture de la maternelle des Marmuzots pour la remplacer par un énième programme immobilier. Quel dommage pour les enfants qui ont besoin de structures à taille humaine pour s’éveiller. Quant à la suppression des préfabriqués, il y a 20 ans que le Maire la promet ! Les enfants qui étaient concernés la première fois qu’il en a parlé ont plus de 18 ans aujourd’hui ! En vérité, elle ne sera pas achevée avant… 2031 ! A nos yeux, il faut agir autrement, investir davantage et plus régulièrement dans les écoles qui doivent demeurer des établissements de proximité. Nous continuerons à vous défendre, pour stopper le bétonnage et promouvoir un urbanisme raisonnable, pour renforcer la sécurité, pour que les classes moyennes ne soient plus considérées comme les « vaches à lait », pour accompagner les associations, la culture et le sport.

Comptez sur notre détermination à vous servir !

Décembre 2021

Le Maire de Dijon et sa 1ère adjointe (PS) n’ont souhaité armer les policiers municipaux de Dijon qu’en soirée, à partir de 19h30. À nos yeux, cette décision est une faute. Un « armement à temps partiel » est risqué. En effet, chacun comprend qu’une attaque peut se déclencher à toute heure de la journée, pas seulement le soir. De plus, si Dijon peine à recruter des policiers municipaux, c’est aussi parce que les nouveaux agents veulent être armés et privilégient les communes qui le font. Face à l’incompréhension générale, le Maire et la 1ère adjointe ont amendé leur discours en annonçant que, d’ici quelques mois, certains policiers pourraient être armés aussi en journée à condition d’appartenir à une « brigade pour les problèmes de haute intensité ». Si cette proposition se confirmait, elle serait hélas tout aussi bancale : un criminel ne fera évidemment pas de différence entre les agents de cette brigade et les autres ! Face à la montée des violences dans la société, à la dégradation de la situation dans de nombreux quartiers, au risque terroriste qui demeure, la municipalité doit arrêter d’être frileuse. En matière de sécurité, seules la fermeté et la clarté sont efficaces. Nous voulons des policiers municipaux plus nombreux, mieux équipés, armés toute la journée, pour se protéger eux-mêmes et protéger rapidement les Dijonnais en cas d’attaque.

Novembre 2021

Notre groupe municipal est celui d’une opposition équilibrée. Nous critiquons fermement ce qui doit l’être. Nous sommes aussi, dans un esprit constructif, force de propositions. Ainsi, lors du dernier conseil municipal, nous avons apporté des contributions sur les projets que nous jugeons utiles à la ville, comme la restauration de l’Hôtel Bouchu d’Esterno et le plan lumière rue de la Liberté. Nous avons proposé d’équiper les écoles de Dijon en purificateurs d’air pour lutter contre la covid-19. De nombreuses communes ont investi dans ces équipements qui protègent les enfants de la pollution, des virus et des bactéries. Hélas, parce que l’idée ne venait pas d’elle, la municipalité de gauche a rejeté cette idée. Lors de ce même conseil municipal, nous nous sommes opposés à la suppression de l’exonération de la taxe foncière sur les constructions neuves. Il s’agit d’une hausse d’impôts déguisée, qui démontre l’usage fiscal de la bétonisation et qui pénalisera notamment les jeunes ménages primo-accédants. Nous sommes revenus sur la multiplication des faits graves d’insécurité (tirs à balle réelle à la Fontaine-d’Ouche, commerces incendiés avenue du Drapeau, vitrine de commerce défoncée rue des Perrières…) pour exiger une action municipale beaucoup plus forte dans ce domaine, avec une police municipale renforcée, mieux équipée, armée 24h/24h. Nous sommes à l’écoute de chacun. N’hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos attentes, remarques, propositions pour la ville.

Octobre 2021

Après de longs mois de crise sanitaire, la vie municipale reprend de façon normale. Pour tourner la page des élections municipales de mars et juin 2020, nous avons créé le groupe « Ensemble pour Dijon ». Constitué de 7 élus de la droite et du centre, il est le principal groupe d’opposition. Nous serons vigilants sur la politique conduite par le Maire PS de Dijon. Nous serons en prise avec la réalité du quotidien des Dijonnais. Nous serons constructifs et force de propositions. Nous voulons une ville engagée sur le front économique, pour attirer des entreprises et des emplois. Nous défendrons les classes moyennes, trop peu considérées par la municipalité actuelle. Nous exigeons une ville qui agisse vraiment contre l’insécurité, qui mine plusieurs quartiers. Nous continuons à demander le renforcement de la police municipale et regrettons vivement les discours creux de la 1ère adjointe sur ces questions. Nous souhaitons rompre avec la politique d’urbanisme marquée par le bétonnage à tout crin, pour privilégier des espaces de respiration et une mixité sociale mieux équilibrée. Nous ferons des propositions innovantes pour l’environnement, la culture, le sport, la vie associative et la démocratie locale. Enfin, nous serons particulièrement attentifs à la bonne gestion de l’argent public et à la maîtrise de la fiscalité. Fiers d’incarner une opposition plus moderne, utile dès maintenant aux Dijonnais, porteuse d’espoirs pour l’avenir, nous voulons travailler avec vous, dans la proximité, l’écoute et la concertation.

Dijon sur le web, c'est aussi...