L'organigramme ville et métropole

Organigramme - Octobre 2018

Format : PDF Poids :181,65 ko

télécharger

Mutualisation des services

L'intercommunalité est par essence source de solidarité et de mutualisation. Elle résulte de la volonté de mettre en commun des moyens humains et/ou matériels entre commune.s et communauté.

  • La mutualisation permet de disposer au bénéfice du service public de ressources communes, d'expertises, sans les démultiplier à chaque niveau de collectivité.
  • Elle constitue un outil précieux pour améliorer l'efficience de l'action publique et favoriser les économies d'échelle. Elle est devenue une nécessité dans un contexte de maîtrise de la dépense publique locale et de complexité de l'action publique.
  • Les mutualisations entre les collectivités de Dijon métropole sont variées, avec la coexistence de coopérations techniques, de groupements de commandes, de conventions de gestion d'équipements, de mises à disposition de moyens, de mises à disposition de personnels ou de services, d'un service commun, etc.

Historiquement liées par le secteur urbanisme, Dijon métropole, la ville de Dijon et son CCAS ont engagé en 2010 une politique de mutualisation progressive de leurs services autour d'opérations ciblées dans un premier temps, puis de manière généralisée.

En parallèle, l'établissement public de coopération intercommunale et ses communes membres ont vécu des transformations importantes ces dernières années. Les évolutions institutionnelles représentent à elles seules une mutualisation renforcée significative, et les collectivités ont accompagné, en priorité, les transferts de compétences à destination de la communauté urbaine puis de la métropole.

Aujourd'hui, le fonctionnement des services municipaux de Dijon, de son CCAS et de Dijon métropole est totalement intégré. En 2017, a été créé un service commun de la direction générale des services des trois collectivités, afin de permettre une gestion cohérente et optimisée des moyens humains.

De la même manière, d'autres communes ont souhaité expérimenter des mutualisations renforcées avec les services métropolitains afin de bénéficier de leur expertise dans certains secteurs : commande publique, services informatiques, etc.