Budget

Budgets primitifs et comptes administratifs depuis 2011

Parce qu'elle souhaite maintenir un service public de qualité pour ses habitants, la ville de Dijon, dans un contexte national tendu, poursuit ses efforts sur ses coûts de fonctionnement tout en poursuivant son désendettement Cette stratégie lui permet de préserver la qualité du service public municipal et sa capacité d'investissement, au bénéfice de projets servant le rayonnement et l'attractivité de Dijon.

Budget 2017 : Dijon préserve votre pouvoir d'achat

Pas de hausse des taux d'imposition et le prix de l'eau à la baisse

Malgré un contexte difficile, marqué par une nouvelle baisse des dotations de l’État, la ville de Dijon, grâce à la poursuite de ses efforts sur ses coûts de fonctionnement, construit un budget 2017 sans recourir à la hausse des taux de fiscalité locale. Pour autant, elle ne renonce pas à l’investissement, générateur d’activité économique et d’emploi, et continue sur la voie du désendettement. Par ailleurs, le maire a annoncé une baisse du prix de l’eau pour tous les Dijonnais, dès le 1er janvier 2017.

Les 4 grands objectifs du budget 2017 :

  • Préservation du pouvoir d'achat
  • Garantie de la tranquillité publique et du vivre ensemble
  • Développement de l'emploi et de l'économie
  • Réponse à l'urgence écologique

Ce qu'il faut retenir du budget 2017

Budget primitif 2017 de la ville de Dijon : 231,03 M€ (million d'euros)
Budget de fonctionnement : 188,09 M€
Budget d'équipement : 32,4 M€
Evolution des taux des taxes locales : + 0 %
Encours de la dette : 170,3 M€

Pour élaborer son budget 2017, la ville de Dijon s’est fixé trois priorités : le maintien d’un niveau d’investissement soutenu, 0 % d’augmentation des taux de fiscalité pour les ménages et la préservation des marges de manoeuvre financières de la collectivité. Objectif atteint, avec le budget adopté
lors du conseil municipal du 19 décembre 2016.

Un contexte national tendu

En 2017, les dotations que la ville perçoit de l’État seront à nouveau orientées à la baisse. Le principal versement de l’État, la dotation globale de fonctionnement (DGF), sera inférieur de 2,5 à 3 millions d’euros à ce qu’il fut en 2016, après une baisse de 4,5 millions d’euros par an depuis 2014. Cette baisse de la DGF s’explique par la mise à contribution des collectivités locales à l’effort national de réduction des déficits publics.

Investissement rime avec activité et emploi

Le taux des différents impôts locaux perçus par la ville n’augmente pas en 2017. Le taux de la fiscalité des ménages du Grand Dijon n’augmente pas non plus. Cette mesure permet de préserver le pouvoir d’achat des Dijonnaises et des Dijonnais, sans remettre en cause la qualité du service public ni les projets. Car la ville de Dijon maintient son niveau d’investissement au-dessus des 30 millions d’euros. Cette somme est injectée dans l’économie locale, où elle bénéficie aux entreprises et à l’emploi. Parmi les opérations majeures prévues en 2017 figurent la poursuite de la métamorphose du musée des Beaux-Arts et de l’extension-rénovation de La Vapeur mais également de nouveaux travaux de rénovation thermique dans des bâtiments municipaux.

La gestion saine de la ville, caractérisée par des efforts en faveur de la réduction des coûts de fonctionnement et par le maintien de la capacité d’autofinancement de la collectivité, permet à cette dernière de préserver ses marges de manoeuvre et de poursuivre son désendettement. Une stratégie
financière payante pour une capitale régionale qui, tout en maintenant un haut niveau de service public pour ses habitants, investit pour renforcer sans cesse son rayonnement et son attractivité.

Dossier spécial budget 2017 - Dijon mag janvier 2017

Format : PDF Poids :486,08 ko

télécharger

A quoi servent vos impôts ?

Des prestations de qualité pour tous, dont le prix payé par les usagers est nettement inférieur à leur coût réel. Des logements et de nouveaux quartiers qui font grandir Dijon. Des investissements qui améliorent notre qualité de vie et renforcent l’attractivité de la capitale régionale. Nos impôts locaux contribuent à financer, de manière solidaire, des services et des projets utiles à tous.

infographie-budget

Les documents budgétaires

2017

Budget primitif 2017

Format : PDF Poids :5,90 Mo

télécharger

Débat sur les orientations budgétaires 2017 - délibération

Format : PDF Poids :107,15 ko

télécharger

Débat sur les orientations budgétaires 2017 - annexe

Format : PDF Poids :774,38 ko

télécharger

2016

Budget primitif 2016

Format : PDF Poids :6,53 Mo

télécharger

2015

Budget primitif 2015

Format : PDF Poids :4,30 Mo

télécharger

Compte administratif 2015 (première partie)

Format : PDF Poids :7,51 Mo

télécharger

Compte administratif 2015 (deuxième partie)

Format : PDF Poids :7,02 Mo

télécharger

2014

Budget primitif 2014

Format : PDF Poids :4,45 Mo

télécharger

Compte administratif 2014 (première partie)

Format : PDF Poids :6,80 Mo

télécharger

Compte administratif 2014 (deuxième partie)

Format : PDF Poids :6,66 Mo

télécharger

2013

Budget primitif 2013

Format : PDF Poids :3,41 Mo

télécharger

Compte administratif 2013 (première partie)

Format : PDF Poids :4,47 Mo

télécharger

Compte administratif 2013 (deuxième partie)

Format : PDF Poids :4,27 Mo

télécharger

2012

Budget primitif 2012

Format : PDF Poids :4,12 Mo

télécharger

Compte administratif 2012 (première partie)

Format : PDF Poids :3,91 Mo

télécharger

Compte administratif 2012 (deuxième partie)

Format : PDF Poids :7,29 Mo

télécharger

2011

Budget primitif 2011

Format : PDF Poids :5,01 Mo

télécharger

Compte administratif 2011

Format : PDF Poids :6,29 Mo

télécharger