Les galeries d'art

L'appartement galerie Interface

Créé en 1995 avec la volonté de présenter de jeunes artistes, l'appartement galerie associative Interface poursuit sa mission avec la même passion pour l'art contemporain. La programmation d'Interface intègre aussi des artistes confirmés comme Marc-Camille Chaimowicz, Jean Dupuy, Ming, Pat Bruder, Didier Marcel, Philippe Cazal, Marc Couturier, Jean Dupuy, Niek van de Steeg.

Le lieu d'exposition se situe dans un appartement du centre-ville, espace atypique et complémentaire des grandes structures (FRAC, Consortium, musées). L'appartement galerie Interface entend rapprocher artistes et public, en créant une rencontre spontanée et décomplexée avec les œuvres d'art contemporain. Interface accueille chaque année plusieurs expositions et une résidence d'artiste.

Retrouvez Interface sur son site internet et sa page Facebook.

Appartement galerie Interface

Les ateliers Vortex

Cinq jeunes artistes – Thomas Fontaine, Fiona Lindron, Sylvain Marchand, Annelise Ragno, Lisbeth Loevbak Berg – se sont associés pour transformer une ancienne usine en espace de production et de diffusion d'art contemporain : les ateliers Vortex. L'ancienne friche industrielle offre de larges espaces aux différentes formes de création : sculpture, photographie, performance, vidéo, installation et arts visuels. Les ateliers Vortex s'organisent en deux espaces : le rez-de-chaussée abrite des ateliers de recherche, de fabrication et d'expérimentation pour les artistes en résidence ; à l'étage se trouve un espace d'exposition de plus de 130 m².

Les ateliers Vortex mènent une politique de production et diffusion de « multiples », œuvres d’art originales en séries limitées, rendant ainsi l'art contemporain plus accessible.

Retrouvez les ateliers Vortex sur leur site internet et la page Facebook.

Les ateliers Vortex

Autres lieux où l'art contemporain s'expose...

  • Le musée des Beaux-Arts de Dijon soutient la création contemporaine. Sa collection du 21e siècle comporte des pièces importantes parmi lesquelles un autoportrait de Yan Pei Ming, l'un des peintres contemporains les plus réputés au monde. S'enrichissant d'une donation de l'importante collection du Consortium, le musée des Beaux-Arts est en pleine mutation.
  • Fondée en 1987 à Dijon par François Barnoud, un passionné d'art contemporain, la galerie Barnoud a pris ses quartiers en 2012 à Quétigny, dans l'agglomération dijonnaise, et se nomme désormais l'Entrepôt 9. La galerie expose de jeunes artistes émergents et des artistes mondialement reconnus.
  • L'Atheneum, doté de deux espaces d'expositions, accueille tout au long de l'année les travaux d'artistes contemporains. Le centre culturel de l'université de Bourgogne propose aussi des visites commentées des œuvres d'art du campus.

L'art contemporain dans la ville

Les galeries sont un espace de médiation et de diffusion des œuvres d'art mais l'art contemporain trouve aussi sa place dans des lieux plus « quotidiens ». L'agglomération offre un formidable espace d'expression et d'exposition. Plus d'une quarantaine d’œuvres d'art sont disséminées du centre-ville au campus universitaire.

l'Anti-Robot de Karel Appel

L'emblématique collection d’œuvres d'art contemporain du campus compose un véritable « musée à ciel ouvert ». L'université de Bourgogne a constitué un patrimoine artistique remarquable depuis les années 70 et poursuit cette démarche en enrichissant sa collection. On y trouve quelques pépites :

  • l'Anti-Robot de Karel Appel. Cette sculpture mondialement connue, installée en 1976 sur le campus de Dijon, a été restaurée en 2012. Elle a retrouvé ses couleurs d'origine et sa place au centre de l'esplanade  Erasme.
  • Improvisation Tellem, sculpture monumentale d'Alain Kirili. Installée en 2000 sur l'esplanade Erasme, elle réunit en cercle sept volumes composés de deux blocs de pierre quadrangulaires érigés verticalement, l’un servant de socle à l’autre.
  • « Le Meilleur Travailleur du CROUS », imposante œuvre composée de dix portraits noir et blanc, réalisés par l'artiste et « dijonnais d'adoption » Yan Pei Ming.

En parcourant la ville, on découvre de nombreuses autres œuvres telles que :

  • place François Rude, la sculpture Semper Virens, de Gloria Friedmann, 2013 (« l'arbre-tête », toujours vert) ;
  • 34 – 34 bis rue d'Auxonne, Les Roseaux et Femme au miroir, 2011, deux œuvres murales réalisées par l’artiste dijonnais Loïc Raguénès, aux abords du cinéma Eldorado.
  • dans la cour du collège Marcelle Pardé, Déesse antique, sculpture en métal de Berto Lardera.  

Le FRAC, fonds régional d'art contemporain

Le fonds régional d'art contemporain (FRAC) pour la Bourgogne-Franche-Comté est basé à Dijon. Il a initié le pôle d'art contemporain.

en savoir plus

Le Consortium, centre d'art contemporain

Le Consortium, centre d'art contemporain à Dijon, a acquis depuis 1977 une renommée internationale. Le lieu ouvre une vaste fenêtre sur l'art contemporain, sous toutes ses formes, et propose un riche programme

en savoir plus