Le musée Magnin

Installé dans l'un des plus beaux hôtels particuliers de Dijon, le musée Magnin abrite une remarquable collection d’œuvres et d'objets d'art, présentée dans un cadre raffiné...

Un écrin raffiné : l'hôtel Lantin

Le musée Magnin est installé dans l'hôtel Lantin, l'un des plus beaux hôtels particuliers du XVIIe siècle de Dijon, construit dans les années 1650. L'hôtel passa en différentes mains et fut acquis en 1829 par Jean-Hugues Magnin, maitre de forges à Brazey-en-Plaine. Il adjoignit en 1851 un étage aux écuries situées au fond de la cour dans un style Louis XV.

Le bâtiment fut plus tard la propriété de Maurice, son petit fils, qui engagea dans les années 1930 des travaux d'aménagement intérieurs dans les communs en vue d'en faire un musée. Ces travaux furent confiés à Auguste Perret.

Les Magnin, collectionneurs passionnés

Musee-Magnin
Le musée doit son existence à la collaboration de Maurice et de sa sœur Jeanne, deux collectionneurs passionnés qui réunirent un remarquable ensemble de peintures, dessins et objets dont ils firent don à l'État en 1938. Selon leurs vœux, le musée (désormais national) a gardé son esprit de cabinet d'amateur. Il présente des œuvres italiennes, nordiques et surtout françaises de la fin du 16e à la fin du 19e siècle.

 De remarquables peintures de Sébastien Bourdon, Laurent de la Hyre et Eustache Le Sueur évoquent en particulier l'art parisien du deuxième tiers du XVIIe siècle. L'originalité de cette collection et son cadre raffiné en font un lieu de délectation au cœur du Dijon historique.

Retrouvez le musée Magnin sur  son site internet.

Suivez les actualités du musée sur la page Facebook officielle.

Le musée des Beaux-Arts

Les collections du musée des Beaux-Arts de Dijon sont parmi les plus riches en France. C'est aussi le seul musée, avec le Louvre, à être logé dans un palais princier ! Il constitue l'un des fleurons de la renommée internationale de la ville. 

en savoir plus

Le musée archéologique

Le musée archéologique conserve les traces de la présence humaine en Bourgogne, de la Préhistoire au Moyen-Âge, au cœur de l'ancienne abbaye bénédictine Saint-Bénigne.

en savoir plus