Les frères Favre : deux architectes du début du 20ème siècle qui ont laissé leur empreinte dans le paysage urbain dijonnais.

Deux frères passionnés d'architecture

Les deux frères et associés Favre, Joseph, ingénieur-architecte, et André, architecte, ont laissé derrière eux plusieurs édifices notables à Dijon. Cette balade vous permettra d’apprécier leurs différentes œuvres architecturales de style Art Déco mais aussi d’en découvrir un peu plus sur la cité dijonnaise.

Des immeubles au style « Art Déco », revisités par les frères Favre

→ L’immeuble d’angle de 1929 situé au numéro 3 bis de la rue Montmartre est un immeuble à décor de style « Art Déco ». La façade joue sur le contraste des pierres à bossage rustique et du béton blanc comportant des cannelures. Sur le pan coupé, vous trouverez également deux têtes de béliers qui encadrent la baie du 4ème niveau.

3 bis rue Montmartre - Façade
3 bis rue Montmartre - Façade
3 bis rue Montmartre - Têtes de bélier
3 bis rue Montmartre - Têtes de bélier
3 bis rue Montmartre - Toiture
3 bis rue Montmartre - Toiture

Le bâtiment à 3 niveaux 8 rue Eugène Guillaume a été construit en 1921 par les deux architectes. L’encadrement des baies rectangulaires sont en pierre. Sa façade sur rue est symétrique et illustre plusieurs modes de passages entre les styles du début du XXe siècle et la modernité.

8 rue Eugène Guillaume _ Façade

8 rue Eugène Guillaume - Fenêtres sous toit
8 rue Eugène Guillaume - Fenêtres sous toit
8 rue Eugene Guillaume - Ornement
8 rue Eugene Guillaume - Ornement

En 1925, les frères Favre entreprirent la construction d’un petit immeuble au 10 rue Eugène Guillaume. L’entrée latérale et les effets de couverture en pierre à gros brossage sur les deux premiers niveaux et l’enduit sur le troisième donnent à cet édifice de 3 étages un caractère de maison.

10 rue Eugène Guillaume _ Façade
10 rue Eugène Guillaume _ Façade
10 rue Eugène Guillaume - Etage avec enduit
10 rue Eugène Guillaume - Etage avec enduit

La belle qualité architecturale de cet immeuble de 1926 reprend aussi les caractéristiques du style « Art Déco » au numéro 14 de la rue de l’Egalité. Cet édifice à 5 niveaux présente un jeu de contrastes dans l'emploi de la pierre à bossages et l'enduit de couleur claire et d'animation par les bow-windows (fenêtres archées) et les balcons.

14 rue de l'Egalité - Façade
14 rue de l'Egalité - Façade
14 rue de l'Egalité - Bow-windows et balcons
14 rue de l'Egalité - Bow-windows et balcons
14 rue de l'Egalité - Fenêtre sous toit
14 rue de l'Egalité - Fenêtre sous toit

Au 11 de la rue Nicolas Berthot se trouve un immeuble d’angle. Celui-ci possède un rez-de-chaussée à pan coupé suivi par trois étages à angle arrondi et en maçonneries lisses. La touche pittoresque apportée par les lucarnes et cheminées rend cet ensemble particulièrement harmonieux. 

11 rue Nicolas Berthot - Façade
11 rue Nicolas Berthot - Façade
11 rue Nicolas Berthot - Lucarnes
11 rue Nicolas Berthot - Lucarnes
11 rue Nicolas Berthot - Lucarnes et cheminées
11 rue Nicolas Berthot - Lucarnes et cheminées

L'Art Nouveau - Art Déco

Une balade sous le signe de « l’art de la belle époque » et des « années folles » qui vous fera découvrir les monuments emblématiques influencés par les styles Art Nouveau et Art Déco à Dijon.

en savoir plus