Un jardin extraordinaire...

Arquebuse Roseraie Vignette
"Détendez-vous", pourrez-vous lire en franchissant les grilles du fameux parc de l'Arquebuse. Cet espace, très prisé des Dijonnaises et des Dijonnais, abrite le Jardin des sciences, lieu unique en France, composé de trois entités : un jardin botanique, un muséum et un planétarium. Il a vocation à diffuser et à faire partager les savoirs scientifiques liés à la nature et aux relations entre l'être humain et son environnement. Découvrir le Jardin des sciences.

Demandez le plan du parc de l'Arquebuse aux accueils du Jardin des sciences.

Plan du Jardin des sciences
Le parc de l'Arquebuse en un coup d'oeil.

Quelques chiffres clés

5hectares de superficie totale du jardin

1500plantes d'espèces et de variétés différentes dans le jardin botanique

250essences d'arbres différentes recensées dans l'arboretum

Explorez le jardin botanique

Prenez le temps de vous arrêter devant les plates-bandes bordées de petits buis. Cette "École de botanique" est classée Monument historique (depuis 1964). Plus de 500 espèces végétales de Bourgogne et du monde entier, sont cultivées sur une superficie d'1,5 hectares. Blés ancestraux, vignes de Bourgogne (pinot noir, chardonnay, ...), cassissiers, groseilliers, sorgho ou millet s'étalent sous vos yeux...

Une signalétique claire vous informe sur chaque espèce selon sa classification botanique, sa détermination, sa composition et son milieu. Des pupitres vous permettent de vous repérer. Des totems jalonnent le cheminement, indiquant les curiosités les plus remarquables, donnant des informations sur la manière dont la biodiversité se développe sur le site ainsi que sur l'ensemble de la ville.

L'arboretum et la roseraie

Déambulez à l'ombre des arbres vénérables du parc. Cet arboretum est conçu comme un parc à l'anglaise, avec ses allées sinueuses, ses statues et un ruisseau où s'ébat une belle collection d'anatidés (canards sauvages d'Europe). Les arbres les plus anciens (Séquoia géant, Cèdre du Liban...) datent de 1833.

Faites une pause le long du Raines, petit cours d'eau qui prend sa source à la chartreuse de Champmol. Admirez la roseraie avec ses 300 variétés de roses anciennes et modernes. Visitez une exposition au pavillon du Raines, à la petite ou à la grande orangerie… En cherchant bien, vous dénicherez même une prairie fleurie, des ruches et des “hôtels à insectes” !

Une vitrine de la biodiversité

Visiter le Jardin des sciences, c’est aussi découvrir, au gré de la balade, l’ensemble des actions menées par la ville de Dijon en faveur de la biodiversité urbaine. À chaque étape, la signalétique donne les clés de compréhension du fauchage tardif, du compostage, d’une prairie fleurie, d’un hôtel à insectes ou d’un rucher… Pas étonnant que le Jardin des sciences ait été, dès 2014, le premier parc dijonnais labellisé Écojardin par Plante & Cité, organisme national d’études et d’expérimentations.

Le saviez-vous?

Le parc de l'Arquebuse abrita, à partir du XVIème siècle la compagnie des arquebusiers de Dijon. À la Révolution française, le site revint à la ville de Dijon, qui y installa le jardin botanique et le muséum dans les années 1830.

Bénigne Legouz de Gerland fonde en 1771 le premier jardin botanique de Dijon, transféré en 1833 au sein du parc de l'Arquebuse. Dans les allées du parc de l'Arquebuse, un buste de bronze rend hommage à M. Legouz de Gerland, fondateur du jardin botanique.

À voir, à faire au parc de l'Arquebuse

Combe Persil

Le parc de la Combe Persil offre une promenade paisible de 1,8 km. Il abrite d’anciens puits et cadoles dans un paysage de prairies, d'anciens vergers et de bois de résineux.

en savoir plus

Dijon sur le web, c'est aussi...