Les soldats Dijonnais

soldat-14-18
Les archives muni­cipales ont été chargées par le maire de Dijon de recenser précisément les soldats dijonnais ayant trouvé la mort durant le conflit. Une liste avait déjà été établie dans les années 1920, avant d'être scellée sous le socle du monument aux morts, rond-point Edmond-Michelet, en 1925. Mais celle-ci était lacunaire, car nombre de soldats étaient alors désignés comme "portés disparus".

Un important travail de recherche a fina­lement permis de recenser 3 054 Dijon­nais morts pendant la Première Guerre Mondiale. Leur nom a été élégamment calligraphié dans un beau livre d'or, qui a été présenté à Alain Millot, maire de Dijon.

Ce travail de recherche des archives municipales a permis également de collecter des renseignements concernant ces valeureux Dijonnais. Pour que leur souvenir se perpétue à travers le plus grand nombre, le livre d'or s'est vu adjoindre une base de données accessible à tous qui liste les 2 881 Dijonnais recensés, ainsi que leurs dates et lieux de nais­sance et de décès, mais aussi diverses autres informations : médailles et décorations, adresse de domiciliation, profession, photographies

Consulter la base de données

Les soldats Américains

Les Archives municipales ont élaboré une base de données des soldats américains décédés à Dijon durant le premier conflit mondial.  A ces soldats il faut ajouter des civils, deux infirmières de la Croix-Rouge américaine.

Après leur engagement dans la Première Guerre mondiale, c’est en juillet 1917 que les soldats américains arrivent à Dijon.  Les autorités militaires américaines mettent rapidement en place de nombreuses infrastructures : hôpital, laboratoire médical, parc de révision de voitures…

Les soldats et infirmières décédés dans les hôpitaux dijonnais (Base hospital 17 puis 103 du boulevard Voltaire ainsi que l'annexe de Plombières) ont dans un premier temps été inhumés dans le carré militaire du cimetière des Péjoces à Dijon, avant que leurs corps ne soient rapatriés aux Etats-Unis ou inhumés  au cimetière américain de Saint Mihiel, dans la Meuse.

Consulter la base de données