Pour améliorer la qualité de vie des seniors

En 2010, Dijon est officiellement entrée dans le réseau ville-amie des aînés et s'est ainsi engagée dans un processus d'amélioration constante de la qualité de vie de ses aînés, améliorant par là même la qualité de vie de toute la population dijonnaise. Grâce à ce réseau ville-amie des aînés, Dijon a également bénéficié d'une dynamique de mutualisation d'expériences, d'échanges d'informations, d'initiatives et de bonnes pratiques, souvent innovantes et originales.

C'est d'ailleurs au regard de la volonté de partage de bonnes pratiques et d'expériences que les villes de Dijon, Lyon et Besançon ont proposé la mise en place d'un réseau francophone ville-amie des aînés. A l'issue de la conférence internationale ville-amie des aînés qui s'est déroulée à Dublin en septembre 2011, l'OMS a validé cette initiative pour la création d'un réseau de partage d'expériences rassemblant les villes et territoires francophones labellisés ville-amie des aînés.

La volonté des acteurs francophones impliqués est d’adapter nos villes, nos municipalités et EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale) à une population vieillissante, prévoir des services et structures accessibles à tous, optimiser l’accès aux soins de santé, sécuriser l’espace public, tenir compte des différences et des besoins de chacun.

Pour y parvenir le Réseau Francophone des Villes Amies des Aînés s’attache à :

  • Développer au niveau francophone le réseau international des Villes Amies des Aînés de l’OMS,
  • Favoriser les échanges d’informations et de bonnes pratiques entre les acteurs,
  • Favoriser les liens et les débats sur le programme Villes amies des aînés,
  • Être force de proposition auprès des pouvoirs publics,
  • Créer les conditions d’une meilleure adaptation de la ville aux aînés,
  • Informer et conseiller les acteurs désireux de rentrer dans la dynamique de l’OMS,
  • Organiser et participer à des évènements valorisant la démarche Villes Amies des Aînés,
  • Mettre en place des outils de réflexion, d’évaluation et d’action sur l’environnement bâti et social des seniors.

Guide français des villes amies des aînés

Format : PDF Poids :5,24 Mo

télécharger

Mesurer la convivialité des villes à l'égard des aînés

Format : PDF Poids :10,10 Mo

télécharger

Divaa : mieux vivre ensemble dans la ville

La ville de Dijon a choisi de relever le défi du vieillissement en s'engageant dans un projet global de politique de la ville et d'aménagement du territoire en faveur des seniors. Ce projet s'intitule DIVAA, Dijon, ville-amie des aînés.

L'objectif de DIVAA est de mobiliser et de faire travailler ensemble tous les citoyens – quel que soit leur âge – mais aussi les acteurs intervenant auprès des seniors, les partenaires institutionnels associatifs et privés pour coproduire un projet de ville concerté et solidaire afin de mieux vivre ensemble dans la ville. La participation de toute la population est un axe essentiel de ce projet.

en savoir plus

Observatoire de l'âge

«Vivre ensemble » : un slogan qui perdure et génère autant de réflexions que de projets, pour tous et particulièrement pour les seniors. Dijon n’échappe pas aux réalités démographiques : avec plus de 32 000 citoyens de plus de 60 ans et une progression qui s’annonce exponentielle avec 45 000 seniors en 2030, la cité doit s’adapter. Il faut pour cela identifier les besoins de cette population en forte hausse. C’est précisément la mission de cet observatoire : observer et comprendre, mais également interroger et réfléchir ensemble.Initié en 2012 dans le cadre de la labellisation « Dijon, ville amie des aînés »,

en savoir plus

Dijon sur le web, c'est aussi...