Dijon métropole en conformité avec ses obligations d’accueil

En France, la population des gens du voyage représente 300 000 personnes, la quasi totalité ayant la nationalité française, 70 000 sont itinérants.

Localement, les communes concernées par le champ réglementaire de la loi Besson ont transféré en 2002 à Dijon Métropole la compétence de création et de gestion des équipements destinés aux gens du voyage. L'exercice de cette compétence s'inscrit dans le cadre des dispositions du Schéma départemental d'accueil de Côte d'Or co-piloté par l’État et le Conseil Départemental.

Le territoire métropolitain dispose ainsi à ce jour de :

  • deux aires pour le séjour : une aire de 24 places-caravanes sur le territoire de Chevigny-Saint-Sauveur : « Les Quatre Poiriers », une aire de 50 places-caravanes à Dijon : « La Cité des Peupliers ».
  • deux aires de Grand Passage, situées à Dijon boulevard Petitjean et destinées à l'accueil de groupes de missions pendant la période estivale : un premier équipement mis en service en 2013 d'une capacité de 200 caravanes ; un second réalisé en 2016 d'une capacité de 80 places-caravanes.

La gestion de ces quatre équipements est confiée par marché public à un prestataire spécialisé, la société SG2A. Le stationnement sur les aires d'accueil est soumise au paiement par les usagers :

  • d'une caution de 75 € par famille,
  • d'un droit de stationnement à la nuitée de 2 €,
  • des fluides consommés.

Une tarification spécifique en faveur des personnes âgées de plus de 60 ans et bénéficiaires des minima sociaux est appliquée dans le cadre d'un forfait de 7 € par semaine au titre de la redevance de stationnement auquel s'ajoutent les frais concernant les fluides consommés.

Conformément aux dispositions du Schéma départemental et en cohérence avec les besoins de sédentarisation identifiés, la métropole a engagé par ailleurs deux opérations d'habitat adapté, permettant aux familles, tout en conservant leur caravane, de résider dans un logement. La maîtrise d'ouvrage et la gestion ont été confiées au bailleur social Grand Dijon Habitat en concertation avec les communes concernées :

  • à Marsannay-la-Côte : 12 pavillons livrés à leurs locataires fin octobre 2015,
  • à Saint-Apollinaire : 14 pavillons, projet dont le permis de construire a été délivré le 19 décembre 2016 pour une livraison en 2018.

L'ensemble de ces opérations place ainsi Dijon métropole en conformité avec les obligations lui incombant et figurant dans le Schéma d'accueil de la Côte d’Or.

Renseignements :
Dijon Métropole – Service Habitat - 03 80 50 36 25
Gestionnaire SG2A L'HACIENDA : 06 60 75 37 70

L'accueil des gens du voyage en Côte d'Or

  • Une aire d'accueil de 19 places est opérationnelle depuis 2009 sur le territoire de la commune de Montbard.
  • En 2013, une aire d'accueil de 16 places a été ouverte à Genlis.

Le Schéma départemental repose sur la réalisation d’aires d’accueil dans les autres communes suivantes : à Auxonne, une aire de 20 places, à Beaune, une aire de 20 places, à Nuits-St-Georges, une aire de 15 places.

La commune de Châtillon-sur-Seine a réalisé une opération d'habitat adapté destiné à des gens du voyage sédentarisés en substitution de son aire d'accueil.

S’agissant des grands passages, le Schéma départemental d’accueil comporte également la création de 5 aires :

  • une aire sur le territoire du SCOT hors métropole de 150 places,
  • et une aire de 50 places dans chacun des bassins d'habitat de Beaune-Nuits-Saint-Georges, de Monbard, de Châtillon/Seine et d'Auxonne.

Divia mobilités

Avant, Divia, c’étaient les bus et les tramways. Désormais, Divia chapeaute l’ensemble des services de mobilité dans la métropole : bus et tramways, mais aussi vélos en libre-service ou en location longue durée, stationnement payant en ouvrage comme en surface et fourrière automobile. Dijon Métropole, par une décision votée en conseil communautaire le 22 décembre 2016, a confié au groupe Keolis la gestion de l’ensemble de ses services de mobilité.

en savoir plus

Le traitement des déchets

Les équipements construits, rénovés ou améliorés comme les déchetteries ou le centre de tri, ont permis de garantir un traitement optimal du contenu de nos poubelles et de préserver l’environnement.

en savoir plus