L’université de Bourgogne (uB)

Acteur majeur du développement éducatif, culturel et socio-économique du territoire, l’Université de Bourgogne figure parmi les 600 premières universités mondiales, au prestigieux classement global de Shanghai.

6 grands domaines différencient la recherche à l’Université de Bourgogne :

  • Aliment et environnement ;
  • Apprentissage et santé (Care) ;
  • Patrimoines et territoires ;
  • Photonique et matériaux avancés ;
  • Santé (Health) et ingénierie moléculaire ;
  • Vigne et Vin.

La convention UniverCités signée avec la ville de Dijon et Dijon métropole est reconduite. Le 17 septembre 2020 a été voté la participation de Dijon métropole à l’opération d’agrandissement de l’ESIREM sur le campus universitaire pour un montant de 1 M€ (sur un budget total de 4,1 M€) ainsi qu’à l’opération de construction de la deuxième tranche du Data Center de l’Université pour un montant de 1,325 M€ (sur un budget total de 5,4 M€).

L’université de Bourgogne va créer un département universitaire d’odontologie pour répondre à la pénurie de dentistes sur le territoire.

D’ici 2025, l’université de Bourgogne doit accueillir 6 900 étudiants supplémentaires, soit environ 4 600 à Dijon (dont 600 à l'IRTESS et IFSI).

UN CAMPUS UNIVERSITAIRE EN VILLE

  • 35 500 étudiants dont 2 500 en formation continue et 550 en apprentissage
  • 2 800 étudiants internationaux
  • 16 composantes de formation et de recherche (8 unités de formation et de recherche (UFR), 1 école supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE), 2 écoles d’ingénieur (ISAT et ESIREM), 1 école de management (IAE), 3 instituts universitaires de technologie (IUT) et 1 institut de la vigne et du vin
  • 400 diplômes (DUT, Licence, Licence Pro, diplôme d’ingénieur, Master, Doctorat, Habilitation à diriger la recherche DU et DIU) dans tous les grands champs disciplinaires (santé, droit, sciences humaines, langues, sport…)
  • 30 laboratoires et 2 structures fédératives de recherches labellisées, dont la moitié sont des unités mixtes de recherche (UMR) avec des organismes nationaux de recherche (INRA, INSERM, CNRS notamment) et 6 écoles doctorales portées par UBFC
  • 2 800 personnels dont 1 500 enseignants-chercheurs et enseignants
  • 386 partenariats avec des universités internationales
  • 242 millions € de budget annuel
  • 6 campus (Auxerre, Chalon, Le Creusot, Dijon, Mâcon et Nevers) sur un patrimoine bâti de plus de 360 000 m² et un campus de 115 ha à Dijon

Smart city Dijon métropole

La Smart city Dijon métropole est le fruit d'une ambition politique très forte de repenser le modèle urbain du XXIème siècle. Sa création est une occasion unique pour les différents acteurs du territoire (collectivités publiques, entreprises, établissements d'enseignement supérieur et de recherche...) d'unir leurs compétences respectives pour accompagner le développement d'un modèle innovant de ville intelligente.

La chaire Smart city et gouvernance de la donnée de l'Université de Bourgogne entend donner une ouverture nationale et internationale à ses programmes en associant :

  • la Chaire ETI de l'IAE PARIS SORBONNE BUSINESS SCHOOL (dont Dijon Métropole est fondateur) qui a récemment signé avec le Prix Nobel de la paix, le professeur Muhammad YUNUS un accord de coopération avec le YUNUS CENTER ON SOCIAL BUSINESS,
  • l’ÉCOLE URBAINE DE SCIENCES PO Paris et son antenne dijonnaise,
  • le CRIEM -Centre Interdisciplinaire des Études Montréalaises- de l'Université MC GILL (Montréal).

La chaire Smart city et gouvernance de la donnée de l’Université de Bourgogne vise à construire une synergie de la formation et de la recherche au service de la collectivité de la ville intelligente (citoyens, entreprises, élus, services publics...). Elle repose sur un principe collaboratif entre Dijon métropole, les entreprise composant le Dijon métropole, à savoir Bouygues Énergies & Services, CITELUM et SUEZ, KEOLIS Dijon Mobilité, EDF et ENEDIS, ainsi que l'Université de Bourgogne, chacune des parties devant jouer un rôle actif dans sa mise en œuvre en apportant les moyens à sa disposition et l'expertise qui est la sienne dans le domaine de la ville intelligente.

Les questions soulevées par la ville intelligente touchent aussi bien à la mise en œuvre technique des solutions connectées, qu'à l'approche économique, juridique, politique et sociologique des bouleversements induits par la connexion des services et des citoyens, ainsi que par le traitement des données personnelles et publiques. La chaire participera à la résolution des nouveaux défis posés en mobilisant les expertises uniques développées tant au sein des laboratoires de recherches de l'Université (CIAD1, CID2, LE2i3, LEDi4, CREDIMI5 et CREDESPO6) que par les membres du Dijon métropole, KEOLIS, EDF, ENEDIS et les services de Dijon métropole.

Les domaines explorés dans le périmètre de la chaire sont multiples. Ils sont uniques en France dans la configuration proposée et dans leur ancrage dans le réel. En effet, aucune offre de formation, ni aucun projet de recherche comparables n'existent à ce jour dans cette envergure pluridisciplinaire, ni aucune chaire aussi étroitement associée au processus de transformation d'une aire urbaine de l'importance de Smart city Dijon métropole.

Retrouvez toutes les informations sur le site de l' Université de Bourgogne.

CarteCulture étudiant

Étudiants, avec la CarteCulture, goûtez sans modération et à tout petit prix aux spectacles que vous proposent de très nombreux lieux culturels de la métropole !

en savoir plus

Le CROUS

Le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires

en savoir plus

Dijon sur le web, c'est aussi...