La métropole et la ville de Dijon ont déployé une stratégie exemplaire de lutte contre les changements climatiques, à travers leur Plan climat énergie territorial, Illico², signé le 1er juillet 2011 par les 80 partenaires de Dijon métropole, dont des communes, des entreprises, des établissements d'enseignement supérieur, des associations et des organismes publics.

Un travail autour de la qualité de l’air et de la santé a été mis en place. L’objectif est de nous sensibiliser sur les gestes à adopter et de montrer les actions menées par les collectivités et leurs partenaires.

De petits changements de comportement, des gestes simples pour la santé de tous, peuvent avoir des répercutions fortes et immédiates pour diminuer nos émissions de polluants. A court terme, la mauvaise qualité de l'air peut : contaminer nos aliments et impacter nos voies digestives et provoquer des picotements de la gorge et des yeux, des éternuements et de la toux. A long terme, la qualité de l'air peut favoriser notamment des allergies, des maladies respiratoires et cardiaques, des cancers, etc.

Vous pouvez retrouver l'infographie en pleine page

Dijon sur le web, c'est aussi...