Des ruches dans la ville

Une centaine de ruches sont implantées dans des parcs publics (l'Arquebuse, la Colombière, la Combe à la Serpent). On les trouve aussi en pleine ville à la médiathèque Champollion ou à la Vapeur.

plan ruchers 2018

La ville de Dijon, en association avec l' Union nationale de l'apiculture française (Unaf), a confié la gestion de ces ruches à un collectif d'apiculteurs (associations et professionnels). La ville et Dijon métropole participent au programme " Abeille, sentinelle de l'environnement" porté par l'Union nationale de l'apiculture française.

Depuis 2017, Dijon est signataire de la déclaration des villes européennes pour la protection des abeilles et participe à la création d’un réseau européen des villes amies des abeilles.

Sauvegarder les abeilles

Gros plan sur les abeilles et la ruche
Gros plan sur des abeilles, rentrant à la ruche, à Dijon, juin 2014.

Les insectes pollinisateurs, essentiels pour nos écosystèmes

Apparues il y a plus de 80 millions d'années, les insectes pollinisateurs jouent un rôle essentiel dans nos écosystèmes. 80 % des plantes à fleur de la planète, soit plus de 200 000 espèces végétales, dépendent des abeilles pour leur pollinisation. Près de 40% de notre alimentation (fruits, légumes, oléagineux) dépend de l'action fécondatrice des abeilles et autres pollinisateurs.

La ville, refuge pour les abeilles

Dans les zones de grande culture, l'emploi massif de pesticides puissants détruit la faune pollinisatrice. Les taux de mortalité des abeilles en témoignent: en moyenne 300 000 colonies disparaissent tous les ans depuis 1995 en France. L'espace urbain est devenu un refuge pour les abeilles. En ville, la biodiversité est souvent plus grande. Une multiplicité de fleurs très diverses investissent les balcons et les jardins tout au long de l'année et on n'emploie, dans le cas de Dijon, plus aucun pesticide.

En plaçant des ruches dans la cité, la ville de Dijon sensibilise les habitants à la sauvegarde des abeilles, qui constitue un enjeu environnemental et économique majeur.

Les Dijonnais s'impliquent pour les insectes pollinisateurs

Les Dijonnais s'impliquent pour les insectes pollinisateurs : par l'observation et le suivi photographique (programme Spipoll), par l'ensemencement de prairies fleuries composées de plantes autochtones ou par la fabrication d'hôtels à insectes. Ce ne sont que quelques exemples d'une écologie citoyenne, encouragée par la ville, où chacun peut apporter sa contribution.

Goûter le miel de Dijon

Les abeilles dijonnaises produisent un miel "toutes fleurs". Les pollens ont de multiples provenances : tilleuls, colza, érables, châtaigniers, saules, bleuets, vigne vierge et même brassicae (moutarde) ! Le miel de Dijon offre des variations de couleur ambrée, des textures plus ou moins crémeuses et des notes fruitées, mentholées ou encore acidulées.

Le miel de Dijon peut aussi être dégusté lors des nombreux événements proposés par la ville de Dijon : "APIdays, la fête des abeilles", le Grand Dèj', les fêtes de quartiers, le brunch des Halles...

Le miel de Dijon
Pots de miel de Dijon

Dijon sur le web, c'est aussi...