Le CHU Dijon Bourgogne

Le CHU Dijon Bourgogne est l’un des 32 Centres Hospitaliers Régionaux et/ou Universitaires français. Il répond à tous les besoins de santé de la population bourguignonne.

Le CHU Dijon Bourgogne est le 1er établissement de santé de Bourgogne. Il est partie prenante des réseaux de soins et de santé régionaux. La notoriété des médecins et chirurgiens du CHU, ainsi que ses équipements de pointe, garantissent l’excellence de la prise en charge. Les personnels du CHU s’engagent quotidiennement pour apporter aux patients une attention constante et des soins de qualité, dans des locaux modernes et confortables.

Certifié en 2015 par la Haute Autorité de Santé, cet établissement public est ouvert à tous, sans aucune distinction.

 Le CHU de Dijon assure 3 missions principales :

  • Un service public d’accueil des Urgences, de diagnostic, de soins et de prévention.
  • Des programmes de recherche qu’il développe seul ou dans le cadre de partenariats avec d’autres établissements de santé, organismes scientifiques, ou avec le secteur industriel.
  • Une dynamique universitaire, sur la base d’une convention avec la Faculté de Médecine, permettant de former les futurs médecins généralistes et spécialistes. Le CHU gère aussi 8 écoles et instituts de formations paramédicales et de sages-femmes.

Accédez au site du CHU : http://www.chu-dijon.fr/fr

CHU Dijon Bourgogne

Le Centre de lutte contre le cancer CGFL

Le Centre de lutte contre le cancer  Georges-François Leclerc est le centre référent régional en cancérologie.

Reconnu d'utilité publique, le CGFL (Centre Georges-François Leclerc) est l'un des 20 centres de lutte contre le cancer en France, réunis dans le Groupe UNICANCER. "Etablissement de Santé Privé d'Intérêt Collectif ", spécialisé en cancérologie, il assume des missions de prévention, de dépistage, de soins, d'enseignement, de recherche et d'accompagnement avec une prise en charge des cancers en conformité avec les tarifs conventionnels et l'absence de pratiques libérales. Ouvert en 1967, ses équipes exercent une mission d'expertise et de recours auprès des professionnels des établissements de santé et des praticiens spécialistes du secteur public ou privé.

Le CGFL propose à ses patients un accès aux technologies les plus innovantes et aux traitements adaptés les plus récents, ainsi qu'un accueil de qualité. Il dispose de tous les services et équipements de dépistage, de diagnostic, de traitement et de soins du cancer (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie, laboratoires, médecine nucléaire, radiologie...), en hospitalisation complète, de semaine, de jour ou à domicile.

Accédez au site du CGFL : http://www.cgfl.fr/

Centre Georges-François Leclerc

Le pôle santé Valmy

Depuis 2014, le pôle santé Valmy est installé sur la zone d'activités économiques Dijon-Valmy sur un site 12 000 m2. Le pôle santé Valmy, c’est :

L'hôpital privé

  • L'hôpital privé Dijon Bourgogne : ensemble de 20 000 m2, 288 lits, qui regroupe les cliniques de Chenôve, Fontaine-lès-Dijon et la clinique Sainte Marthe de Dijon. Les spécialités : Anesthésie-réanimation ; chirurgie infantile ; chirurgie orthopédique ; chirurgie de la main ; chirurgie du rachis ; chirurgie plastique, esthétique et reconstructrice ; chirurgie vasculaire ; chirurgie viscérale, digestive et bariatrique ; angiologie ; cardiologie ; dermatologie ; endocrinologie ; gastroentérologie ; gynécologie-obstétrique ; médecine d’urgence ; néphrologie ; neurologie ; ophtalmologie ; ORL ; pédiatrie ; pneumologie ; radiologie ; stomatologie et chirurgie dentaire ; urologie.
  • La maison médicale de Valmy, adossée à l'hôpital privée Dijon-Bourgogne, accueille sur 4200 m2 et quatre niveaux les 26 cabinets d’une majorité des praticiens de l'hôpital privé.

L'hôpital de jour pédopsychiatrique

  • L’association PEP 21 : l’association sanitaire et sociale a transféré à Valmy sa direction générale, son service d’éducation spécialisée et de soins à domicile (Sessad) et l’hôpital de jour pédopsychiatrique pour enfants « Les Cigognes ».

Un pôle universitaire, à la pointe de la recherche

L'université de Bourgogne est la 1ère entreprise de recherche de la région.

L'université de Bourgogne dénombre 100 laboratoires et services communs de recherche dont un grand nombre rattachés au  CNRS et à l' INSERM, et 1600 enseignants-chercheurs (génie alimentaire, oenologie, biotechnologie, cancérologie, lasers, informatique et intelligence artificielle, sédimentologie, toxicologie...).

Parmi ces pôles de recherche, on retrouve entre autres :

  • L'Institut national de recherche agronomique qui compte plus de 140 chercheurs et ingénieurs spécialisés  sur les territoires, l’agroécologie, le goût et l’alimentation. 
  • Bourgogne technologies qui gère au bénéfice des entreprises l'atelier pilote agro-alimentaire, le centre de calculs assistés par ordinateur, le centre régional des applications laser. 
  • AgroSup Dijon, Institut national supérieur des sciences agronomiques, de l'alimentation et de l'environnement, l'un des 6 grands établissements français dédiés à ces domaines.

Un pôle industriel santé de renommée internationale

L'industrie pharmaceutique est ancrée dans l'histoire économique dijonnaise.

C'est ici que sont nés, à l'époque sous l'égide du groupe Fournier, les pansements Urgo. Dijon abrite également le siège de Merck Médication familiale, des Laboratoires Vendôme (groupe Johnson & Johnson), une unité de production de Sanofi, une autre du groupe suédois Recipharm...

Avec une situation d'exception entre le bassin parisien et la région Auvergne-Rhône-Alpes, Dijon et son agglomération ont su développer un environnement propice au développement d’entreprises innovantes (pharmacie, santé, biotechnologies) à l'image d'Inventiva, d'Oncodesign, de Crossject ou encore de CEN Biotech.

Le pôle Pharmimage propose ainsi aux acteurs de l'industrie pharmaceutique une offre de compétences unique en son genre en Europe dans le domaine de la pharmaco-imagerie. Des entreprises proposant des expertises complémentaires (chimie, électronique, pharmacie...) s'associent pour permettre de valider les nouvelles thérapies en utilisant l'image produite par des appareils tels qu'IRM ou « petscan ». Pharmimage s'appuie notamment sur un cyclotron capable de produire les marqueurs servant à mesurer l'efficacité des médicaments dans l'organisme.

Dijon est également le siège du pôle des entreprises de la santé de Bourgogne-Franche-Comté,  BFCare, composé d’une quarantaine d'entreprises unies sur de grands projets fédérateurs.

La Maison du don

Les dons de sang contribuent à soigner 1 M de malades par an. Si les collectes mobiles sont essentielles pour assurer l’approvisionnement en produits sanguins, les maisons du don permettent d’augmenter et de renouveler la population de donneurs.

Les locaux de Dijon, d’une superficie de 325 m², offrent plus de confort durant le don. Ils disposent de 4 salles ouvertes aux donneurs et de 12 places en salle de prélèvement (5 lits pour le prélèvement de sang, 4 lits pour le prélèvement de plasma et 3 lits pour le prélèvement de plaquettes).

Les dons du sang se font sans rendez-vous, en revanche la prise de rendez-vous est nécessaire pour les dons de plasma et de plaquettes.

Adresse : 2 rue du stade (vers le stade Gaston Gérard et proche du CHU)
ouverture : les lundi, mardi, jeudi, vendredi de 8h à 19h et les mercredi, samedi de 8h à 13h

En plus de cette ouverture quotidienne, l’EFS (établissement français du sang) avec le soutien des associations pour le don de sang bénévole, organise des collectes mobiles dans différents quartiers, au campus, dans les lycées et entreprises de la Métropole pour faciliter l’engagement citoyen de tous.

Numéros d’urgence et contacts utiles

Les numéros à connaître en cas d'urgence et les contacts utiles.

en savoir plus

Université de Bourgogne

Médecine, pharmacie, droit, lettres, sciences humaines, économie, biologie, sciences du goût, de la vigne et du vin… Ils sont plus de 30 000 étudiants, dont les deux tiers à l’université de Bourgogne, à suivre leurs études supérieures dans la métropole dijonnaise.

en savoir plus