ezscript_require( 'cnil.js' )

Un éclairage public plus économe en énergie

La ville de Dijon mène un ambitieux programme de réduction de sa consommation électrique. Elle a ainsi remplacé l'ensemble des ampoules destinées à l'éclairage public par des dispositifs plus économes en énergie. Grâce à des mesures fortes, la ville est parvenue à réduire sa consommation électrique de 43% entre 2003 et 2015. Cela représente plus de 30 000 € économisés par an.

Contrôler la luminosité à distance

Éclairage public à Dijon
Deux passantes dans les allées du parc éclairées, de nuit.

Pour baisser la consommation électrique, chacun des 17 000 mâts d'éclairage public de la ville a été équipé d'un boîtier permettant de le contrôler à distance, à partir d'un simple ordinateur portable. Cet équipement permet de pratiquer des baisses d'intensité lumineuse en milieu de nuit avec précision. Les voies routières peuvent par exemple accepter une baisse du niveau de luminosité jusqu'à 80%, alors que l'on maintient un niveau un peu plus important aux intersections. De même, on peut garder une certaine intensité à des endroits et à des heures où circulent les piétons.

Sans nuire à la tranquillité publique, ni à la sécurité routière, l'abaissement du niveau de luminosité des lampadaires, imperceptible à l’œil nu, est par ailleurs favorable à la préservation de la biodiversité (animaux nocturnes) et à l'observation du ciel.

Rocades : on éteint la lumière

Depuis 2014, la rocade Est n'est plus éclairée la nuit. Elle s'est alignée sur la Lino, rocade Nord-ouest, qui ne comporte pas d'éclairages (hormis sur les ronds-points et dans le tunnel). La mesure est sans danger pour la sécurité routière (plusieurs études constatent même une baisse des accidents). L'extinction des éclairages publics sur les rocades génère de substantielles économies d'énergies et limite la pollution lumineuse, rendant la voûte céleste plus aisément observable.

Une démarche labellisée « Territoire à énergie positive pour la croissance verte »

Depuis le 9 février 2015, la ville de Dijon et Dijon métropole sont lauréates de l'appel à projets «  Territoire à énergie positive pour la croissance verte », sous l'égide du ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer.

Dijon métropole est un territoire de référence en France en matière de transition énergétique et écologique. La métropole dijonnaise s'engage à réduire les besoins en énergie de ses habitants, de de ses constructions, des activités économiques, des transports, des loisirs et à promouvoir un nouveau modèle de développement, plus sobre et plus économe.

La modernisation et la diminution de l'éclairage public dans l'agglomération dijonnaise participent pleinement de la transition énergétique et figurent parmi les champs d'actions prioritaires.

OnDijon, la métropole économe

L'un des objectifs clairement identifiés est celui de réaliser des économies très importantes sur les consommations d'énergie avec la mise en place d’un éclairage LED sur 93 % des installations de la métropole (le remplacement de l’éclairage par des LED doit générer plus de 65 % d’économies d’énergie sur 12 ans), et sur la maintenance de l'éclairage public et les interventions sur la voirie grâce à une gestion plus efficace.

OnDijon, métropole intelligente et connectée

La métropole et la ville de Dijon conçoivent et imaginent la métropole du futur, intelligente et connectée. Première étape : la création d'un poste de commandement unique et partagé avec les 23 communes du territoire. Objectifs : optimiser et mutualiser les équipements urbains (feux de circulation, éclairage public, caméras...) afin de faciliter la gestion de l'espace public. 

en savoir plus

Dijon sur le web, c'est aussi...