Terre de Jeux 2024 - Bandeau Fond bleu

En route pour les jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024 !
Le président du comité d'organisation Tony Estanguet l'a annoncé : Dijon est officiellement labellisée terre de jeux 2024 ! La récompense du dynamisme sportif de tout un territoire, de son environnement et de ses équipements.

https://www.paris2024.org/fr/

Après avoir déposé un dossier de candidature, Dijon, forte de quatre lauriers « ville active et sportive », a obtenu en novembre le label « Terre de jeux 2024 » dans le cadre des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. L’obtention de ce nouveau label permet aux collectivités de prendre toute leur place dans l’aventure olympique et paralympique et de participer à cet événement planétaire. En effet, jamais un comité d’organisation n’avait associé aussi étroitement l’ensemble des territoires du pays hôte à la dynamique du projet.

Objectif : devenir centre de préparation olympique

« Terre de jeux 2024 » permettrait au territoire de devenir un centre de préparation olympique. Ainsi, une dizaine de centres ont été proposés au comité d’organisation. Les Centres de préparation pourraient accueillir des sportifs internationaux. Outre les infrastructures, les clubs et les sportifs de renommée internationale présents sur le territoire et des performances en matière de qualité de l’air, Dijon et sa métropole, situées à 1h30 de Paris, bénéficient d’un réseau de transport performant et offrent un environnement de bien-être pour les sportifs.

Les sites qui pourraient devenir centres de préparation :
  • Terrains et base nautique, au lac Kir, à Dijon (beach volley, canoë, triathlon) - La plage dijonnaise comprend trois terrains de beach-volley équipés de douches, toilettes et cabines. Les sportifs bénéficient d’une solution de repli en cas de mauvais temps avec la salle Emmanuel-Rego, l’une des trois structures couvertes existant en France située dans le quartier de la Toison-d’Or. Trente-sept hectares de surface d’eau s’offrent aussi aux athlètes. La base nautique a une capacité d’accueil de 120 personnes avec vestiaires collectifs.
  • Espace Jérôme Golmard au lac Kir, à Dijon (tennis) - Ce site tennistique est équipé de douze courts en terre battue, gérés et entretenus par la Ligue de Bourgogne. En cas de mauvais temps, les compétiteurs peuvent rejoindre la salle Voltaire au centre-ville qui dispose également de terrains en terre battue.
  • Piscine olympique, à Dijon (natation) - Complexe aquatique d’excellence, la piscine olympique dispose de trois bassins, d’une fosse de plongée de 20 m de  profondeur et d’un espace bien-être. Ses 1650 m2 de surface d’eau et son bassin olympique de 10 couloirs ont déjà accueilli de grands événements nationaux.
  • Stade Colette Besson, à Djion (athlétisme) - Construit aux normes de la Fédération française d’athlétisme et en cours d’homologation internationale, cet écrin répond à tous les besoins des athlètes. La piste de 400 mètres a été récemment rénovée pour s’adapter aux exigences du plus haut niveau.
  • Centre sportif Dijon métropole Michel Gallot, à Saint-Apollinaire (penthatlon) - Ce siège de 22 sections sportives offre une très grande diversité d’activités. Le gymnase se compose de quatre salles d’entraînement (escrime, dojo, musculation, multi-activités) et de deux aires de compétition. Il sera une base idéale pour les penthatlètes, qui pourront également se rendre à la piscine olympique, à l’Étrier de Bourgogne et au stade Colette-Besson.
  • Palais des Sports, à Dijon (boxe) - Dix salles de sport sont disponibles dans ce grand complexe. L’une d’elle consacrée à la boxe anglaise dispose de tous les équipements nécessaires à la pratique de cette discipline.
  • Stade Bourillot, à Longvic (rugby) - Les rugbymen évoluent sur un terrain d’honneur en gazon naturel, une aire de jeu synthétique et quatre terrains engazonnés d’entraînement. L’enceinte du Stade dijonnais s’améliore continuellement et fait encore l’objet de travaux cette année.
  • Stade des Poussots, à Dijon (football) - Le centre d’entraînement fréquenté par le Dijon Football Côte-d’Or compte trois terrains en pelouse synthétique et une aire de jeu en gazon naturel. Prochainement géré par la Ligue de football, ce centre d’entraînement répondra en tous points aux besoins des équipes internationales.
  • Gymnase Véronique Pecqueux-Rolland, à Longvic (handball) - Cette structure ultra moderne, inaugurée en 2016, abrite une salle de handball et offre des conditions idéales d’entraînement. Une salle de musculation fait partie des équipements disponibles.
  • École municipale des sports Jean-Claude Mélinand, à Dijon (triathlon) - Cette installation dispose de plusieurs salles, dont deux spécifiquement dédiées à la motricité et la musculation et un atelier vélo. La proximité du lac Kir et d’espaces naturels de grande qualité en font une base idéale.
  • Étrier de Bourgogne, chemin de la Colombière, à Dijon (équitation) - Le centre équestre possède deux carrières, deux manèges couverts et deux terrains extérieurs, l’un en gazon et l’autre en mâchefer. L’établissement arbore quatre labels : école française d’équitation, écurie de compétition, site d’excellence
    sportive et organisateur de concours CCE, CSO.

Dijon sur le web, c'est aussi...