Déjections canines sur la voie publique
> zéro respect = zéro tolérance

Prévention, renforcement des moyens mis en œuvre mais aussi lutte concrète contre les incivilités, la municipalité, à travers l’action quotidienne de ses services, redouble d’efforts depuis des années pour maintenir un haut niveau de propreté.

En 2017, la ville de Dijon lançait une campagne d’envergure pour dire stop aux mégots, canettes, papiers gras, chewing-gums ou déjections canines abandonnés sur l’espace public. Autant de gestes irrespectueux qui engendrent de nombreuses conséquences sur les finances de la collectivité, sur le cadre de vie des habitants, sur l’attractivité de la ville et sur l’environnement.

Encore trop nombreuses, ces incivilités ont augmenté ces derniers mois, notamment en ce qui concerne les déjections canines. Avec le confinement et le couvre-feu, les rues sont moins fréquentées et certains maîtres se sentent moins « observés » par les passants.

Téléchargez l'affiche Zéro respect = Zéro tolérance

Format : PDF Poids :495,41 ko

télécharger

Propreté_2021

Une amende de 135 €

Depuis le 11 décembre 2020, le nouvel article R.634-2 du code pénal modifie les sanctions liées à ce type d’infraction (tout comme le dépôt d’un sac d’ordures hors emplacements, le jet d’un mégot ou d’un masque, le fait de cracher ou d’uriner…). Jusque-là passible d’une contravention de 3e classe à 68€, il s’agit désormais d’une contravention de 4e classe punie d’une amende forfaitaire de 135€ (règlement du PV dans un délai de 45 jours ou 60 jours par télé procédure sur Internet). Elle peut être majorée à 375€ (en cas de paiement après 45 jours ou 60 jours selon le mode de règlement).

À Dijon, les agents de la brigade verte et de la police municipale sont habilités à verbaliser.

À Dijon, les chiens sont les bienvenus

Dijon, ville amie des animaux, met en œuvre les moyens pour concilier "accessibilité " et "propreté" et ainsi accueillir dans un environnement propice les chiens dans la cité.

Où promener son chien ?

Avec 125 parcs et jardins répartis sur 825 hectares, Dijon dispose de nombreux sites où l’on peut emmener son chien. Ainsi, la promenade de toutou dans les espaces verts de la capitale régionale est bel et bien facilitée à condition que l’animal soit tenu en laisse (comme sur tout l’espace public).

Pour le bien-être des canidés, 13 caniparcs, aussi appelés espaces d’ébats, leur sont spécialement dédiés. D’une surface variant de 25 à 1 800 m2, ces enclos où les chiens peuvent courir librement, sont nettoyés manuellement deux fois par semaine par le service municipal des espaces verts.

>> Parc des Carrières Bacquin
>> Parc du Château de Pouilly
>> Parc du Drapeau
>> Parc des Grésilles
>> Parc du Suzon
>> Square Darius Mihaud
>> Square des Billetottes
>> Square des Petites Roches
>> Square des Saunières
>> Square du Volnay
>> Square Montchapet
>> Square Pascal
>> Square rue de l’Ile

Ramassage des déjections de son chien

Lorsque l’animal éprouve le besoin de se soulager, il est primordial de se munir d’un ou de plusieurs sacs pour ramasser les déjections. La ville de Dijon a mis en place des distributeurs de sacs à crottes.

144 totems (canibox), équipés chacun d’une liasse de 75 sacs (sacs à dogs) et souvent d’une corbeille pour y déposer ceux utilisés, ont été déployés progressivement au centre-ville et dans les quartiers de Dijon :

>> Centre-ville : 26
>> Quartier Varennes, Toison d’Or, Joffre : 15
>> Quartier Grésilles : 6
>> Quartier Université : 12
>> Quartier Chevreul, Parc : 16
>> Quartier Bourroches, Port du Canal, Valendons, Montagne Sainte-Anne : 12
>> Quartier Fontaine d’Ouche, Faubourg Raines, Larrey, Motte Giron : 21
>> Quartier Montchapet : 21
>> Quartier Maladière, Drapeau, Clemenceau : 15

               

Pour voir la carte en grand

Dijon sur le web, c'est aussi...