Programme « grande ambition éducative 2030 » : la ville de Dijon investit 75 M€ pour la rénovation de ses écoles sur 10 ans

Depuis 2001, la ville de Dijon conduit une politique ambitieuse en faveur de l’éveil, de l’apprentissage, de l’ouverture et de l’épanouissement des enfants et des jeunes de 0 à 25 ans et a notamment consacré près de 65 M€ à la rénovation des groupes scolaires.

La ville de Dijon engage aujourd’hui une nouvelle phase de sa politique éducative avec un grand plan pluriannuel de rénovation des 76 groupes scolaires dijonnais afin de disposer d'un patrimoine scolaire exemplaire de 200 000 m² à l’horizon 2031.

Ce programme se décline selon 4 axes stratégiques :

Axe 1 : la suppression des préfabriqués pour un montant de 33 M€

Après la suppression déjà réalisée de plus de 10 000 m² de bâtiments préfabriqués dans les écoles, six groupes scolaires (école maternelle Marmuzots, Colombière, Larrey, Joséphine Baker, Voltaire, Eiffel) comprennent encore des bâtiments en préfabriqués vétustes et hautement énergivores.

Dès 2022, 1 M€ sera consacré à la rénovation de l’école Victor Hugo dont les bâtiments permettront, après d’autres travaux en 2023, d’accueillir confortablement les élèves de l’école maternelle Marmuzots dès la rentrée de septembre 2023. Un bâtiment d’accueil pour les activités péri et extrascolaires sera entièrement rénové, et une extension des espaces dédiés à la restauration sera construite.

Plus largement, l’opération de suppression des préfabriqués mobilisera sur 10 années des crédits annuels variant de 1 à 8 M€ jusqu’en 2031, selon un planning fixant les priorités et plaçant notamment l’école Joséphine Baker dans une phase d’étude et de programme dès 2022.

Axe 2 : la rénovation et la modernisation des écoles pour un montant de 28 M€

La Ville entend également accélérer le programme d’entretien, de rénovation et de traitement énergétique des autres bâtiments scolaires, comprenant embellissements, rénovations, mises aux normes, améliorations thermiques, entretien régulier et mise à niveau progressive des alarmes « Plan Particulier Mise en Sûreté ».

Sont concernés les groupes scolaires Buffon, Colette et Anjou dans le cadre du projet RESPONSE (hors coût des panneaux photovoltaïques qui devraient être implantés sur les groupes scolaires Anjou et Buffon), ainsi que les groupes scolaires Ouest, Alain Millot, Chevreul, Darcy, Plein Air, Valendons, Trémouille, Dampierre, Joséphine Baker ou encore Maladière.

Axe 3 : le traitement des cours et abords des écoles pour un montant de 10 M€

La Ville de Dijon ambitionne de développer un programme de désimperméabilisation et de végétalisation des cours d’école, de requalifier des espaces de jeux et de réaménager les abords des écoles.

Dans ce cadre, l’année 2022 sera marquée par la désimperméabilisation, le réaménagement et la végétalisation de deux premières cours d’écoles, à savoir celles des écoles élémentaires Nord et Coteaux du Suzon

Par la suite, l’année 2023 ciblera, parmi d’autres écoles, un traitement paysager et sécurisé sur les abords et les cours de l’école élémentaire Victor Hugo.

Par ailleurs, la mise en place d’une démarche participative, via des appels à projets auprès des établissements scolaires et des accueils de loisirs, sera engagée en vue de permettre la réalisation de diverses actions à vocation environnementale dans les établissements, comme par exemple l’installation de carrés potagers, l’aménagement d’espaces pour « l’école du dehors » ou encore l’installation d’équipements à visée éducative tels que des composteurs ou des récupérateurs d’eau.  

Axe 4 : L’innovation et la transition numérique pour un montant de 4 M€

La Ville de Dijon affirme sa volonté d’accompagner des actions pédagogiques innovantes et d’accélérer l’usage du numérique dans les écoles. Dans ce cadre, la ville prévoit la création d’un fonds d’innovation dès 2022, permettant le déploiement d’équipements numériques par la création d’un fonds d’innovation spécialement dédié à ces investissements spécifiques.

Dijon sur le web, c'est aussi...