Écrite dès 2002 à travers un plan de rénovation de grande ampleur, une nouvelle page se tourne dans l’histoire du musée des Beaux-Arts de Dijon qui rouvrira tous ses espaces le 17 mai 2019.

D’ici là, impatientes de regagner leur place au fil des 50 salles du parcours permanent réinventé, plusieurs œuvres
originales font le mur dans la cité.

À la gare - La Véloterie du père Gaston, Gérard Pascual
Au conservatoire - Le génie de la danse, Jean-Baptiste Carpeaux
Au Grand Hôtel la Cloche - L'âge d'Airain, Auguste Renoir
Au Galerie-Lafayette - Vache-paysage, Samuel Buri
Au Grand Hôtel La Cloche - Diane au rocher, Hubert Yancesse
Aux Galeries Lafayette - Les baigneuses, d'Alfred-Philippe Roll - Le vase de fleurs, d'Henri Martin...
À la gare - La Véloterie du père Gaston, Gérard Pascual
Bibliothque patrimoniale et d'étude - Crosse, dite de Robert de Molesne
Aux Galeries Lafayette - Le Château d'If : effet du matin, Raphaël Ponson
Test de titre
Test description

Dijon sur le web, c'est aussi...