La résidence Abrioux

Engagée en juin 2019, la construction de la nouvelle résidence sociale Abrioux s’est achevée en décembre dernier. Située à proximité de l’ancienne, au sein de l’écocité Jardin des maraîchers, elle accueille temporairement des personnes en rupture de logement et reçoit désormais des familles. Une antenne de la structure de quartier Le Tempo s’installera dans les locaux pour y organiser un espace de vie accessible aux résidents et aux habitants.

Foyer depuis 1974, gérée par le centre communal d’action sociale (CCAS) de la ville de Dijon depuis 1985 et agréée résidence sociale en 2003, la résidence Abrioux reçoit des personnes ayant de faibles ressources, en situation régulière, avec un projet d’insertion sociale ou professionnelle. La ville de Dijon, le CCAS, l’opérateur Habellis, propriétaire bailleur, et la SPLAAD (Société publique locale d’aménagement de l’agglomération dijonnaise) ont travaillé conjointement à la création d’un autre édifice, mieux adapté aux demandes des utilisateurs et ouvert sur l’écocité Jardin des maraîchers, quartier en pleine mutation.

Résidence Abrioux, 26 rue du Commandant Abrioux à Dijon
Résidence Abrioux, 26 rue du Commandant Abrioux : accueil des jeunes adultes, familles monoparentales, populations en situation de fragilité sociale..

La nouvelle résidence Abrioux répond ainsi à l’évolution des besoins des usagers. Les gens seuls déjà hébergés précédemment ont été rejoints par des couples avec enfants et des familles monoparentales. 30 logements leur sont désormais réservés. Ce lieu, protégé et sécurisé, offre ainsi à un public très diversifié – personnes en rupture dans leur vie de couple ou qui traversent des situations d’urgence familiale, jeunes en insertion professionnelle, personnes en recherche d’emploi - toutes les conditions pour se reloger le plus sereinement possible. Les résidents peuvent être aussi des personnes possédant le statut de réfugiés, en situation de handicap ou des seniors non dépendants. Accueil, gestion administrative du site, entretien des locaux, animation socio-culturelle, accompagnement social personnalisé pour aider les résidents dans leurs démarches administratives et d’accès aux droits, 13 personnes forment l’équipe pluridisciplinaire de la résidence. Elle travaille aussi en partenariat avec des associations dijonnaises.

La structure, lumineuse, moderne, est parfaitement intégrée dans un environnement agréable. Des espaces de vie communs permettent de développer la convivialité et la présence des familles apporte une nouvelle dynamique à l’établissement. En 2022, elle accueillera une antenne de la structure de quartier Le Tempo pour proposer animations et services aux résidents et aux habitants du quartier.

« La nouvelle résidence Abrioux, aboutissement d’un projet de plusieurs années de travail, est une réussite collective. Ce lieu unique car ouvert 7 jours sur 7 et 24h/24, est un modèle d’habitat social : il conjugue mixité sociale à la fois au sein de la structure et du quartier des Maraîchers. Outre sa mission première d’accompagnement social, indispensable aux personnes précaires, et a fortiori dans ce contexte de crise sociale liée à la Covid-19, la résidence a vocation d’apporter du lien dans le quartier. » a précisé François REBSAMEN, maire de Dijon, président de Dijon métropolelors de l’inauguration qui s’est déroulée ce jeudi 25 mars en présence de Fabien SUDRY, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d’Or, Jean-François BUET, président du conseil d’administration d’Habellis, Pierre PRIBETICH, adjoint au maire délégué à l’urbanisme, aux écoquartiers et au secteur sauvegardé, Nuray AKPINAR-ISTIQUAM, adjointe au maire déléguée au logement et à la politique de la ville, Antoine HOAREAU, adjoint au maire délégué aux solidarités, à l’action sociale et à la lutte contre la pauvreté, Françoise TENENBAUM, conseillère municipale déléguée à la santé, à l’hygiène et au handicap, et Marie-Odile CHOLLET, conseillère municipale déléguée à l’observatoire de l’âge et à la vie associative.

Les premiers locataires ont emménagé courant janvier. L’ancien immeuble, maintenu jusqu’alors pour assurer une continuité de service et répondre aux besoins du CCAS, sera bientôt démantelé.

Et des améliorations ont été apportées aux prestations par le CCAS (308 000 €) pour des équipements supplémentaires. 

Quelques chiffres :

24 juin 2019 : pose de la 1ère pierre
8 décembre 2020 : achèvement de la construction
Janvier 2021 : emménagement des premiers résidents
D’avril à novembre 2021 : démolition de l’ancien bâtiment
Février 2022 : fin de l’aménagement des espaces extérieurs
Coût de la réalisation : 10 722 018 €
4 885 m² de surface totale
156 logements (126 T1 / 24 T2 / 4 T3 / 2T4) ainsi que des locaux nécessaires au fonctionnement de la structure
1 salle de convivialité équipée de bornes informatiques (avec la présence d’un « aidant numérique ») et 1 laverie en libre-service
1 équipe pluridisciplinaire de 13 personnes
Ouvert 7 jours sur 7 et 24h/24
Accessible aux personnes à mobilité réduite

Dijon sur le web, c'est aussi...