"Depuis le début de l’été, notre département fait face à un épisode de sécheresse marquée. Dès le 27 juin, cette situation a amené les services de l’État à prendre des mesures de restriction d’usage de l’eau. Elles ont déjà été renforcées le 8 juillet dernier.

En dépit de quelques orages et de la fin de la période de canicule, la situation demeure préoccupante dans les cours d’eau du département. Cette tendance est confirmée par les prévisions météorologiques impliquant une nouvelle dégradation de la situation à venir.

Dans ce contexte, les services de l’État ont réuni, le 11 juillet 2019, la cellule départementale de veille pour la sécheresse composée notamment de représentants des collectivités, de la profession agricole, de la fédération de pêche et des commissions locales de l’eau.

Le suivi hydrologique, réalisé en continu par les services de l’État, a mis en évidence une aggravation rapide de la situation qui se traduit par le franchissement des seuils d’alerte sur 13 des 18 bassins versants du département dont 2 bassins en situation de crise.

La situation est la suivante :

  • seuil d’alerte : Saône, Tille amont, Tille aval-Norges, Vouge, Bouzaise,
  • seuil d’alerte renforcée : Seine, Ource-Aube, Armançon-Brenne, Serein-Romanée, Bèze-Albane, Cent Fonts
  • seuil de crise : Biètre, Arroux-Lacanche.

Dans ce contexte, le préfet a signé un arrêté préfectoral de constat de franchissement de seuils applicable le 15 juillet 2019.

Message de la Préfecture de la Côte d'Or

Dijon sur le web, c'est aussi...