Cinéma dans la cité internationale de la gastronomie et du vin

La commission nationale d’aménagement cinématographique (CNAC) vient de voter en faveur de la création d’un complexe cinématographique au sein de la Cité internationale de la gastronomie et du vin qui ouvrira ses portes au cours du deuxième semestre 2019.

Un dossier que François Rebsamen, maire de Dijon et président du Grand Dijon, est allé défendre lui-même devant la CNAC ce 17 mars à Paris, accompagné de François Deseille, adjoint en charge du projet de la Cité de la gastronomie.

« Cet équipement fera partie intégrante de la Cité internationale de la gastronomie et du vin, projet de grande envergure qui attirera aussi bien les habitants que les touristes », se réjouit François  Rebsamen ; « L’ouverture de ce complexe permettra d’éteindre une bonne fois pour toutes les velléités de tel ou tel de créer un établissement en périphérie, ce qui déstabiliserait gravement l’équilibre de l’offre au détriment du centre-ville. Elle apportera en outre aux spectateurs un niveau de confort, une accessibilité totale et une qualité de service qui n’existent pas dans les salles actuelles de la Ville. Une offre digne d’une des 13 capitales régionales françaises. »
Les cinémas vont contribuer à la vocation culturelle et pédagogique de la Cité au cœur d’une ville qui consacre un quart de son budget à la culture.

L’accord de la CNAC conforte un projet majeur  pour l’avenir, le rayonnement et l’attractivité de Dijon.   « C’est la juste reconnaissance des qualités d’un projet cinématographique original, unique en son genre en France », se félicite François Rebsamen.

Vignoble dijonnais

L’histoire de Dijon est étroitement liée à celle des grands vins de Bourgogne. Jusqu'au dernier tiers du XIXe siècle, la côte dijonnaise produit même quelques grands crus. Les vignes poussent dans tous les quartiers. Parasites de la vigne et urbanisation sonneront la fin de cet âge d'or... Aujourd'hui, le vignoble dijonnais opère sa renaissance. Le rachat du domaine de La Cras (AOC Bourgogne) et la plantation de nouvelles vignes dans l'ère urbaine marquent ce réveil de la Côte de Dijon.

en savoir plus

Reconnaissances Unesco

Rares sont les villes bénéficiant d'une double reconnaissance Unesco. C'est le cas de Dijon ! À travers sa Cité internationale de la gastronomie et du vin, la ville a pour mission de valoriser le Repas gastronomique des Français, qui figure au patrimoine culturel immatériel de l'humanité depuis 2010. Seconde distinction : son secteur sauvegardé est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco dans le cadre des Climats du vignoble de Bourgogne. Ces distinctions viennent couronner l'expertise historique de Dijon en matière de gastronomie et de vins.

en savoir plus