Des indicateurs positifs

En 2017, la direction du commerce de la ville de Dijon mettait en place l’Observatoire du Commerce. Il s’appuie sur les conventions engagées avec la Chambre de Commerce et d’Industrie, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et la Chambre d’Agriculture. Les premiers résultats attestent du fort dynamisme du commerce du centre-ville.

Un taux de vacance commerciale particulièrement bas

A Dijon, en 2019, le taux de vacances est de 6,5 % (moyenne nationale à 11,9 %) malgré le fait que certaines galeries commerciales privées telles que le Centre Dauphine, la galerie du Miroir ou encore la Galerie Bossuet ont un nombre important de cellules vacantes.

Une fréquentation en forte croissance dans le secteur piétonnier

Rue des forges, rue Charrue, rue Piron,… ces artères désormais piétonnes ont vu leur fréquentation augmenter d’au moins 15 %. La rue de la Liberté affiche plus de 140 000 passages par semaine, la rue du Bourg 60 000.

Des pics de fréquentations sont enregistrés dans l’année lors d’évènements commerciaux ou culturels : 192 000 visiteurs uniques sur une journée lors des soldes d’été ; 147 000 visiteurs sur un samedi lors de la braderie d’automne ; pour les fêtes de fin d’année, entre 139 000 et 152 000 visiteurs certains jours ; 132 000 visiteurs le samedi 25 août pour les fêtes de la Vigne.

rue de la liberté
Rue de la Liberté à Dijon

Un niveau d’activité en hausse ou constant

69 % des commerçants du centre-ville ont enregistré une hausse ou une stabilité de leur chiffre d’affaire entre le 1er semestre 2018 et 2019 (étude CCI).

Le secteur Café/Hôtel/Restaurant enregistre des taux de progression chaque année de + 9 % en moyenne (données UMIH). Les établissements ouverts le dimanche enregistrent les taux d’augmentation les plus élevés. Certains déclarent même avoir leur plus grand chiffre d’affaires le dimanche, notamment dans le secteur de la gastronomie.

Le taux d'occupation des hôtels est en progression de 2 à 3 % selon les périodes par rapport à 2017 et atteint presque les 82 % d’occupation au mois de septembre 2019 (données Office de Tourisme).

Le solde entre ouvertures et fermetures de boutique, tous secteurs confondus, est positif depuis 2018.

Une ville accessible pour tous

Tramway, bus, vélos, voitures et évidemment marche à pied, le centre-ville est accessible pour tous les citoyens. Le maillage des transports en commun permet de voir un volume important de voyageurs utiliser les bus ou le tramway.

En 2018, 23,8 millions de voyages ont ainsi réalisés en tram.

L’offre de stationnement n’est pas en reste et là aussi, son utilisation est croissante. Le stationnement payant permet d’éviter les voitures ventouses qui ne participent pas à l’attractivité commerciale du centre-ville. Les rotations sur le stationnement aérien ont permis d’accueillir 1000 à 1 400 nouveaux véhicules par jour. Les parkings en ouvrage voient également leur fréquentation augmenter, notamment depuis les récentes rénovations, de l’ordre de 6 % dans les 6 derniers mois.

Les déplacements en vélo progressent aussi avec une augmentation de 25 % d’utilisation des DiviaVélodi.

DiviaVélodi
DiviaVélodi, place des cordeliers à Dijon

arceaux à vélos
Arceaux à vélos, place Notre Dame, à Dijon

Dijon sur le web, c'est aussi...